Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Moselle Open : Tsonga convaincant, Simon entre en scène

Mercredi a été l’occasion de voir le grand retour de Jo-Wilfried Tsonga sur un court de tennis. Le match de double remporté l’avait mis en jambes et, mercredi, Jo-Wilfried Tsonga a confirmé son retour à la compétition en remportant son premier match de simple depuis Wimbledon. Gilles Simon fait son entrée face à Kenny de Schepper et Philipp Kohlschreiber rentre dans le tournoi face à Carlos Berlocq.

Pour son premier tournoi depuis sa défaite au 1er tour de l’US Open, où il était en délicatesse avec son dos, Benoît Paire s’est incliné d’entrée à Metz. Le Français, qui vise à consolider sa place dans le Top 30 en cette fin de saison, a buté face au solide Benjamin Becker (6/3-7/5). C’est donc ce dernier qui retrouvera Albano Olivetti en huitièmes, tombeur de l’Allemand Mischa Zverev, issu des qualifications (7/5-7/6).

 

Contraint à l’abandon à Londres et absent depuis suite à une blessure au genou, Jo-Wilfried Tsonga a dominé son compatriote Edouard Roger-Vasselin (6/3-6/4) lors de ce huitième de finale de l’Open de Moselle. « Je suis très content que mon genou ait tenu. Pour le moment (sourire). J’ai fait un super bon match alors que je ne m’attendais pas à jouer aussi bien aujourd’hui et qu’Edouard me pose d’habitude beaucoup de problèmes. Je choisis encore mes moments pour accélérer mais il va falloir que dans les prochains matches je le fasse plus souvent avant de jouer à fond tout le temps. » Un break à 4/3 dans le premier set, un autre à 1/1 dans le deuxième, après avoir manqué trois balles de break lors du premier jeu de service adverse, et l’affaire était pliée – sur un ace – pour la troisième fois en autant de duels face au 66e joueur mondial. Il affrontera désormais l’Allemand Tobias Kamke.

 

Paul-Henri Mathieu, lui, a abandonné. Le Français, vainqueur d’un gros combat la veille face à Igor Sijsling, a dû jeter l’éponge après la perte du premier set (6/2) contre l’Américain Sam Querrey. Le 110e joueur mondial a expliqué après la rencontre qu’il souffrait d’une douleur à la cuisse droite depuis la fin de son match face à Sijsling. « Mercredi à la fin du match, je me suis fait un peu mal à la cuisse droite et ce matin, j’ai tout de suite senti que j’avais vraiment mal, a expliqué le Tricolore qui avait bénéficié d’une wild-card. J’y suis quand même allé parce que je ne savais pas trop s’il s’agissait d’une contracture ou d’une courbature. Mais quand je me suis échauffé, j’ai bien compris et n’ai pu jouer que vingt minutes pour les enfants. »

 

Le dernier Français en lice, et premier sur le court hier, Nicolas Mahut, a réussi son entrée en lice au Moselle Open. L’Angevin, 79e mondial, s’est qualifié pour le deuxième tour en éliminant l’Argentin Leonardo Mayer, 93e (7/6-6/4). Mahut affrontera l’Italien Andreas Seppi, tête de série n°3 et 22e mondial, exempté de premier tour.

 

Le programme du jour :

Court central, à partir de 12h

Nicolas Mahut (FRA) – Andreas Seppi (ITA/n°3)
Lukas Lacko (SLQ) – Florian Mayer (ALL/n°8)
Pas avant 16 heures

Benjamin Becker (ALL) – Albano Olivetti (FRA/WC)

Pas avant 18 heures

Kenny De Schepper (FRA) – Gilles Simon (FRA/n°2)

Philipp Kohlschreiber (ALL/n°4) – Carlos Berlocq (ARG)

Photo : DR - Article publié le 19 septembre 2013

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité