Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Interclubs : l’ASPTT Metz chute en finale

Comme l’an passé, les filles de l’ASPTT Metz ont réussi l’exploit de se hisser jusqu’en finale. Et comme l’an passé, les filles de Frédéric Heitz ont chuté à une marche de la victoire finale… cette fois face au TC Denain d’Alizé Cornet.

A la veille du week-end, la faveur des pronostics penchait très légèrement vers le TC Denain. La titularisation surprise de la Belge Kirsten Flipkens faisait pencher un peu plus la balance vers le club nordiste. De retour de blessure, la demi-finaliste de Wimbledon ne faisait qu’une bouchée de la Roumaine Alexandra Cadantu (6/3, 6/1), elle aussi de retour de blessure, mais pas au niveau de forme de son adversaire du jour.

 

L’élan quelque peu brisé, l’ASPTT Metz tentait tant bien que mal de relever la tête avec Timea Babos qui battait la Roumaine Monica Niculescu (1/6, 6/2, 6/4) alors que la Croate Ivana Lisjak arrivait à bout de la Slovène Tadeja Majeric (6/2, 6/0). Mais la victoire normale de la star de Denain, Alizé Cornet face à Donna Vekic (6/2, 6/3) et la double défaite des Mosellanes lors des deux doubles (Cornet-Flipkens contre Babos-Ozga et Niculescu-Honcova contre Vekic-Lisjak) scellaient le sort de Messines en dessous.

 

« Après la victoire de Timea, on y a vraiment cru , lâchait le capitaine Frédéric Heitz au RL. Pour une équipe qui jouait le maintien, bousculer le grand favori, de cette façon, en finale, c’est même déjà presque une victoire. A la fin des simples, on a fait le pari fou de tenter de remporter les deux doubles plutôt que d’en assurer un et de voir après le super jeu décisif en cas d’égalité. Ce n’est pas passé cette fois. »

Photo : DR - Article publié le 16 décembre 2013

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité