Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Constance Sibille : « Une opportunité à ne pas manquer »

Éternel grand espoir du tennis mosellan, Constance Sibille (23 ans) a intégré, le mois dernier, la Moselle Sport Académie. Plus qu’un soutien dans sa carrière, l’organisme propose à la jeune Messine une formation en marketing et communication afin d’assurer son avenir professionnel. Elle qui souhaiterait devenir journaliste. Portrait.

Son expérience de consultante à Mirabelle TV lors du Moselle Open en 2010 lui a donné des idées. À l’instar de ses aînées Tatiana Golovin sur France Télévisions ou Amélie Mauresmo sur Eurosport, Constance Sibille se verrait bien analyser l’actualité sportive après en avoir été l’actrice durant plusieurs années. Mais à 23 ans, le temps n’est pas encore venu. Loin de là. Ce qui n’empêche pas la jeune mosellane de préparer activement sa reconversion, par l’intermédiaire de Moselle Sport Académie proposée par le Conseil Général aux sportifs mosellans de haut niveau. « Même si je suis encore jeune, je préfère profiter de mes périodes sans jouer pour obtenir des diplômes. On ne sait jamais vraiment quand une carrière de haut niveau s’arrête, alors, mieux vaut être bien armée pour l’après-carrière. » À travers une formation Bac + 2 en markéting et communication, Constance Sibille s’est replongée non sans plaisir dans des études qu’elle avait quittées quelques années auparavant. Et c’est donc dans le journalisme que la tenniswoman aimerait se lancer une fois la raquette définitivement rangée. « J’aime bien la télévision et le journalisme de façon plus générale. J’ai apprécié les quelques missions de consultante qui m’ont été confiées par le passé et aimerais en faire, peut-être, mon futur métier. » Grâce à Moselle Sport Académie, Constance Sibille bénéficie d’une plateforme Internet qui lui permet de consulter ses cours chaque semaine et peut avoir accès, via le web, à un professeur qui répond à toutes ses questions. « Fréquemment, je dois répondre à un QCM pour évaluer si j’ai bien révisé et compris mes cours. En cas de besoin, je peux envoyer des questions, par mail, à un professeur, qui est disponible 7 jours sur 7. Enfin, une fois par mois, je dois me rendre à un présentiel – un cours avec présence obligatoire – qui se déroule soit à l’INSEP, soit dans le centre de formation du FC Metz. Je finirais l’année avec des partiels comme tout étudiant. C’est vraiment très bien organisé. C’était une opportunité à ne pas manquer. » 

« Intégrer le Top 200 »

Sportivement, après un début de saison prometteur, Constance Sibille a été (encore) perturbée par les blessures. Des pépins physiques qui ont fait reculer la Mosellane à la 370e place mondiale aujourd’hui, loin du Top 200 qu’elle s’était fixée en janvier 2013. « Après une aponévrosite plantaire aiguë qui m’a empêchée de jouer durant plusieurs mois, j’ai repris la compétition en fin d’année avec les Interclubs notamment. Je commence à retrouver mes sensations. » Si la joueuse de 23 ans vise une participation aux qualifications des tournois du Grand Chelem, elle aimerait surtout grimper au classement WTA. « J’aimerais enfin avoir un classement avec un « 1 » devant (rires). Être dans les 200 premières joueuses mondiales est un objectif que je peux obtenir. La priorité de l’année est de pouvoir jouer une saison complète sans être blessée. » Pas une mince affaire…

Photo : DR - Article publié le 13 février 2014

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité