Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Eric Geissler, la lutte finale

Pensionnaire du club de lutte de Maizières-lès-Metz, Eric Geissler âgé de tout juste 20 ans et auréolé de trois titres consécutifs de champion de France, vient d’intégrer la Moselle Sport Académie. Rencontre.

À l’image de Sarreguemines, le club de Maizières-lès-Metz est à la fois faiseur et pourvoyeur de talents (Christophe Guénot notamment). Dernière pépite en date : Eric Geissler. Celui qui a pris plaisir à lutter dès son plus jeune âge, a toujours eu une affection particulière pour les sports de contact. « Avant la lutte, j’ai essayé pas mal de disciplines comme le rugby ou la boxe, se souvient Eric. J’ai choisi la lutte car c’est un sport tactique où on joue notamment sur le placement. » Coaché par Saïd Ouadah et Christophe Tantini, le jeune homme montre très vite de bonnes dispositions pour la lutte et débute à 14 ans la compétition. Après un premier podium à 16 ans en cadet au championnat de France (3e), il ne le quittera plus les années suivantes, prenant au passage le titre trois fois de suite ! « C’était en catégorie junior. Mais je concourais également chez les seniors en étant surclassé. » Avec des résultats quasi identiques : 3e au championnat de France senior. Cette saison, Eric l’aborde sereinement. « Je souhaiterai récupérer un titre de champion pour ma première année en senior et retrouver l’équipe de France. » Celui qui a déjà fait partie des Bleus, s’était notamment distingué la saison dernière en Autriche et en Allemagne où il avait fini respectivement 1er et 2e.

Une question d’endurance

Intégré à la Moselle Sport Académie depuis peu,  « j’ai désormais l’opportunité de préparer le diplôme de management d’une carrière de sportif de haut niveau. Grâce à ce dispositif, je vais pouvoir travailler à mon rythme et acquérir un véritable statut », commente Eric. Celui qui rêve d’une carrière analogue à celle de Yannick Szczepaniak (huit titres de champion de France et trois olympiades à son actif), sait qu’il y a encore beaucoup d’échéances à accomplir avant d’atteindre le Graal : les JO de Rio 2016. « La lutte a été reconfirmée comme discipline olympique, ce qui est encourageant pour la suite. D’autant plus que les nouvelles règles me vont plutôt bien ! Axées auparavant sur la lutte au sol, elles prônent désormais une lutte plus offensive. Ce qui est intéressant pour moi dans la mesure où je pourrai miser sur mon endurance ».

Photo : Moselle Sport - Article publié le 5 décembre 2013

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité