Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Alain Schmitt, de A à Z

2012 a été l’année des contrastes pour le natif de Petite-Rosselle. Après deux médailles en individuel au tournoi de Düsseldorf (argent) et en coupe du monde à Lisbonne (or), le Mosellan est malheureusement passé à côté de ses premiers Jeux à Londres. Avant ses prochaines compétitions, le sociétaire du club de Levallois a pris le temps de se dévoiler, le temps d’une interview A à Z.

Le dernier film que vous avez vu ?

« Une nouvelle chance » avec Clint Eastwood. L’histoire d’un découvreur de talents spécialisé dans le baseball qui voit sa vie basculer avec la perte progressive de sa vue. Un peu dans le même registre de Gran Torino en moins bien.

Londres ou Paris ?

Toute considération sportive mise à part (sourire), j’ai adoré Londres. Je compte y retourner très prochainement. Seul écueil : la circulation est bien pire qu’à Paris.

La voiture de vos rêves ?

Une Lamborghini Aventador. Bien mieux que mon actuelle Clio cabossée, vraiment parfaite pour circuler dans l’agglomération parisienne !

Un livre ?

Le procès de Kafka. Ardu mais hyper intéressant : l’ambiance qui se dégage du roman est très oppressante puisqu’on ne voit pas le temps passer. Le procès y est représenté de manière symbolique.

Une série ?

Breaking Bad qui passe sur Arte. L’histoire de Walter White, un professeur de chimie et père de famille, apprenant qu’il est atteint d’un cancer du poumon à un stade avancé. Pour assurer l’avenir financier de sa famille, il se lance alors dans la fabrication et la vente d’un stupéfiant, la méthamphétamine, avec l’aide d’un de ses anciens élèves.

Un tube ?

Tout ce qui passe sur Radio Latina !

Si vous n’aviez pas été judoka, vous auriez été…

Footballeur. En dehors, rien sous les ordres d’un patron !

Votre ami le plus célèbre ?

Teddy Riner. Quelqu’un de très sympathique, tel qu’on le connaît dans les médias.

Votre endroit préféré ?

La forêt. À Petite-Rosselle, ma ville natale, j’y allais souvent courir. Je suis très attaché à la nature.

Rio, vous y pensez déjà ?

Forcément. Mais la route sera longue et beaucoup d’échéances se présenteront avant ce grand rendez-vous. Trois championnats d’Europe, autant de championnats du monde sans oublier les compétitions intermédiaires. La course vers les Jeux ne commencera véritablement qu’en 2015.

Votre plus beau souvenir en compétition ?

La médaille d’or en équipe acquise lors des championnats du monde à Paris en 2011.

Et le moins bon ?

Les Jeux de Londres à mon plus grand regret. Mais cette compétition m’a permis d’évoluer encore et de revenir, je l’espère, plus fort.

Photo : DR - Article publié le 8 février 2013

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité