Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Caroline Henry : « Cette affaire de paris arrive au plus mauvais moment »

Au moment de l’arrêt, aujourd’hui, de la chambre de l’instruction sur le contrôle judiciaire des joueurs de handball sur l’affaire des paris truqués, Caroline Henry, chef de service adjointe des services des sports de TF1-LCI, nous fait partager sur cette sombre affaire : « Une nouvelle fois, nos illusions sur ce monde sportif professionnel en prennent un coup. L’éthique et l’exemplarité du sport sont encore touchées. Et le premier sentiment qui vient est la colère. Car, le sport nous offre des émotions uniques, très fortes. Comme la politique, il génère aussi tous les excès, dans un sens comme dans l’autre. »

Née à Epinal, ayant fait toutes ses classes à Metz, Caroline Henry se pose la question sur la réelle valeur du sport de nos jours :  « Car, après le football, le cyclisme, le tennis, que nous reste-t-il pour faire rêver nos enfants ? Pour leur montrer la voie quand ils se sentent isolés, perdus ? Comment leur faire croire que le sport véhicule toujours des valeurs d’exemplarité ? Nous-mêmes, avons du mal à le croire depuis quelques années. »

Caroline Henry, aux côtés de Jean-Pierre Pernaut au 13 heures de TF1 lors des grandes compétitions internationales porte un regard attristé sur le handball, sport si noble et dont la France pouvait être fière :  « Cette affaire arrive au plus mauvais moment pour le handball français, enfin sous la lumière. C’était une saison charnière pour ce sport, après des années de travail. L’aventure des Experts et leur dernier titre olympique à Londres les ont révélés au grand public, lassé du football. Les handballeurs, des champions beaux, sains, honnêtes… des Intouchables. Icônes idéales pour faire de leur sport, un sport majeur en France. C’est raté. En beauté. » 

Photo : DR - Article publié le 25 octobre 2012

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité