Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Coupe de France : trois lorrains aux avant-postes

Le RS Magny, Raon-l’Etape et Epinal défendront crânement leurs chances face à des équipes de division supérieure dont les Girondins de Bordeaux. Revue de détails.

Seul club mosellan encore en lice dans cette coupe de France, le RS Magny – après avoir éliminé l’ASM Belfort au terme d’un match épique le 5 décembre dernier (notre photo)– se retrouvera confronté cette fois-ci à Moulins, un autre pensionnaire de CFA. Un tirage qui laisse entrevoir de belles perspectives et celui de voir notamment Magny en seizièmes de finale. Cela dit, Jérôme Savary, l’entraîneur de Magny, est un peu jaloux des Vosgiens de Raon-l’Etape qui ont décroché le grand Bordeaux. « Surtout qu’à une boule près lors du tirage, on recevait le PSG. C’est un peu rageant, mais il faut se dire qu’on a plus de chance de passer que face à une équipe de Ligue 1. Même si, à la différence de Belfort, Moulins joue la montée en National. Maintenant, ça va être à nous de nous préparer aussi bien, et on verra si la magie se reproduit ».

 

Les Vosgiens de Raon-L’Etape essaieront pour leur part d’oublier leur déconvenue de l’année dernière. Ils s’étaient déjà frottés aux Girondins en huitièmes de finale et s’étaient inclinés avec les honneurs aux tirs aux buts. Enfin, Epinal (CFA) sera confronté aux chamois niortais, treizièmes de Ligue 2. « Idéalement, je rêverais que l’on se qualifie pour les seizièmes de finale. Ce serait la cerise sur le gâteau pour les joueurs si on pouvait sortir Niort et avoir la joie ensuite de tirer un gros à la Colombière », résume Yves Bailly, le président du SAS Epinal. Rendez-vous dimanche !

Photo : DR - Article publié le 3 janvier 2014

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité