Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Clubs de Ligue 2 : des banderoles indésirables

À la reprise du championnat, le collectif SOS L2 a adressé une lettre ouverte à Frédéric Thiriez en faveur du avant de mener une action en ce sens dans les stades. Le président de la LFP a répondu par un courrier aux présidents des clubs. Il leur demande de ne plus accepter de banderole hostile aux horaires des matches sous peine de sanctions disciplinaires.

Alors que le collectif SOS L2 affirme vouloir nouer un dialogue serein et constructif avec les clubs et les autorités du football, sa lettre ouverte qui prône un retour des matches de L2 le samedi, n’a reçu aucune réponse directe de la part de Frédéric Thiriez. Ou si. En effet, celui-ci a adressé une missive aux membres du conseil d’administration de la LFP et à tous les présidents de clubs de L1 et de L2, demandant expressément aux clubs de L2 de ne plus tolérer de telles banderoles dans leur stade, sous peine de sanctions disciplinaires. Une lettre qui souligne les enjeux financiers liés à la programmation des matches, dans une économie du football très (trop) dépendante des droits télé. La saison dernière, beIN Sport avait accepté de décaler les matches de L2 à 20 heures le vendredi, mais en contrepartie d’une ristourne de 3 millions d’euros sur sa facture, d’après les révélations de l’Equipe en janvier dernier – que le courrier de Frédéric Thiriez accrédite en évoquant une « perte financière ». Le ton de cette lettre confirme ensuite que les associations de supporters ne constituent pas un interlocuteur crédible aux yeux de la LFP. Frédéric Thiriez prétend avoir respecté les engagements pris auprès de SOS L2, alors qu’il sait pertinemment que la solution des matches à 20 heures le vendredi ne satisfaisait que partiellement le collectif et que la LFP ne répond plus à ses sollicitations depuis des mois. Alors, nos confrères de So Foot dont est issu l’article, posent très justement la question : Pourquoi ne répondre aux revendications des fans que par la sanction (de leurs clubs en l’occurrence) au lieu d’essayer de dialoguer avec eux ? Une question qui reste ouverte…

Source : So Foot

Photo : DR - Article publié le 22 août 2013

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité