Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

92e minute… Et Gignac trouva le poteau…

À quelques centimètres près… À quelques centimètres près, André-Pierre Gignac aurait ouvert le score pour les Bleus dans la deuxième minute du temps supplémentaire, dimanche, lors de la finale de l’Euro 2016 remportée par le Portugal. À une minute de la fin du match. Durant les prolongations, c’est Eder qui crucifia les Bleus sur une frappe lointaine. Le Portugal est champion d’Europe, à quelques centimètres près…

Après avoir reçu un ballon sur le côté gauche de la surface, André-Pierre Gignac, l’avant-centre des Tigres de Monterrey, entré en cours de jeu à la place d’Olivier Giroud, s’est joué de Pepe avant de frapper au but. Son tir, écrasé, est venu percuter le montant droit de Rui Patricio… Une frappe mal assurée, le ballon frappant son pied d’appui, qui aurait mérité meilleur sort. Une finale amputée de l’un des meilleurs joueurs du monde, Cristiano Ronaldo, blessé en milieu de première période suite à un choc avec Dimitri Payet.

 

Une finale où les héros de la veille n’ont pas été au rendez-vous. Antoine Griezmann n’a été que trop discret, Dimitri Payet paraissait émoussé, Olivier Giroud malmené par Pepe et Paul Pogba trop en-dedans. Seuls Blaise Matuidi et surtout Moussa Sissoko étaient au niveau de la finale. Moussa Sissoko, celui par qui la lumière aurait pu (dû) arriver, laissait la vedette à Gignac lors de cette fameuse 92e minute de jeu.

 

Photo : DR - Article publié le 11 juillet 2016

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité