Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

La Réunion vue par Patrice M’Bianda (Basket)

Originaire de l’île de La Réunion par sa mère, et du Cameroun par son père, Patrice M’Bianda revient avec plaisir sur l’île de son adolescence. Le Cannonier de l’Union Ste Marie/Metz Basket fait le tour de l’île pour vous.

La vie dans les îles

« La vie est très chère là-bas. Quasiment tous les produits de grosse consommation sont issus de l’exportation donc ils coûtent très cher. Pour un métropolitain qui décide de s’installer sur l’île, l’adaptation est assez compliquée car le rythme n’est du tout le même qu’en France. On commence à travailler très tôt, vers 6-7 heures du matin, pour finir en début d’après-midi, vers 15 heures, à cause de la chaleur. Les Réunionnais sont très accueillants avec les Zoreilles* et les Chinois qui représentent une grosse partie du melting-pot de l’île.  »

* Le surnom donné aux Métropolitains, les origines de ce sobriquet sont diverses.

Son enfance

« Je suis originaire de La Réunion par ma maman. Je ne suis pas né là-bas mais j’y suis allé tous les trois ans depuis que je suis petit. Nous sommes de La Cressonnière, dans la banlieue de Saint-André, au nord-est de l’île. Je venais souvent en décembre, car c’est l’été à La Réunion et j’ai beaucoup fait de randonnée, au cirque de Mafate, profité de la plage de Boucan Canot et fait de la plongée sous-marine dans l’océan Indien. Même quand il y avait pas mal de requins (rires). »

La gastronomie

« Il faut savoir qu’une grande partie des mets réunionnais sont à base de riz. Si tu n’aimes pas le riz à La Réunion, ça va être difficile de bien te nourrir ! (rires). Il y a les samoussas réunionnais, les plats typiques comme le rougail saucisses, à base de saucisses créoles coupées en morceaux, accompagné de riz et de rougail. Le rougail, ce sont des tomates coupées en petits dés, petits morceaux de mangue verte, gingembre pilé, oignons émincés et piments. Après, les épices sont aussi très souvent utilisées dans les plats, comme la cannelle, le gingembre et le curcuma notamment.  »

Le sport

« Parmi les sportifs connus de l’île de La Réunion, il y a le footballeur Guillaume Hoarau, l’ancien handballeur Jackson Richardson ou l’ancien sprinteur Daniel Sangouma notamment. En termes de club, les plus connus sont la JS Saint-Pierroise au football. Le sport fait partie de la culture de l’île mais doit se contenter de s’affronter entre eux. Parfois, la JSSP va loin en Coupe de France, cela fait parler de l’île. En juin 2010, l’équipe de France de football était venue affronter la Chine en match de préparation pour la Coupe du Monde. L’île était très fière d’accueillir ce match.  »

Le tourisme

« Les revenus du tourisme constituent la première ressource économique de La Réunion. Cependant, quelques produits sont exportés dans le monde entier comme la canne à sucre ou les produits de la pêche. Les grandes cultures, largement dominées par la canne à sucre, représentent près de 40 % des exploitations locales. Le rhum, la bière ou le bourbon sont produits sur l’île et on le voit surtout sur les prix. Contrairement aux autres produits importés, ils coûtent moins cher. »

Le climat

« La Réunion possède un climat tropical humide où il y fait en moyenne 25°C. La situation très océanique de La Réunion tempère les températures estivales, qui ne sont jamais caniculaires et les températures maximum dépassent rarement 35 °C. C’est une île volcanique, avec le Piton de la Fournaise, donc il arrive souvent que les nuages tombent bas sur l’île et perturbent un peu le climat local. Mais, contrairement à la Moselle, on est quand même bien mieux là-bas en termes de température (sourire). »

Photo : DR - Article publié le 29 janvier 2013

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité