Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Basket : L’Union en quête de maintien

Dix matchs. Il reste dix petits matchs aux joueurs de l’Union Ste Marie/Metz Basket pour se sauver de la relégation en Nationale 3. En difficulté depuis le début de saison et un départ catastrophique (9 défaites consécutives lors des 10 premières journées), les joueurs d’Eric Deschamps auront à cœur de sauver leur saison après avoir sorti la tête de l’eau l’espace de trois victoires d’affilée à la fin du mois de novembre et au début du mois de décembre. Insuffisant pour sortir de la zone de relégation.

 

« On peut être optimiste après cette bonne période et ces victoires contre Prissé-Macon, Saint-Dizier et Schiltigheim, relate Mamédy Diawara, l’ailier des Canonniers. Mais nous sommes trop inconstants pour pouvoir espérer mieux. A nous de mettre les bouchées doubles pour s’en sortir. » 

 

En déplacement samedi au WOSB (défaite 71-69), actuel 6e du championnat, l’Union Ste Marie/Metz n’a pas réussi à raccrocher la 8e place, occupée par Vanves, à seulement deux points, et ainsi à se rapprocher de Poligny… futur visiteur du gymnase Berthelot à Ste Marie-aux-Chênes. « On a pourtant bien travaillé pendant la trêve hivernale, ajoute le numéro 10 de l’Union. Il faut aborder les matchs de manière plus détendue et ne pas avoir peur de gagner. Il y a une prise de conscience collective sur notre situation au classement, il faut gagner rapidement et ne pas céder à la panique en cas de désillusion. »

 

Une manière aussi, pour l’ancien joueur de Liévin, de rassurer ses troupes avant une année 2014 importante pour le club. « Il faut se servir des vertus que l’on a eu lors de notre victoire à Prisse-Macon pour cette deuxième partie de saison. Et tout ira bien. » 

L’Union fait la force.

Photo : DR - Article publié le 10 janvier 2014

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité