Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Triathlon : Jeanne Lehair, éclatante en argent

Organisés cette année au bord du lac Léman de Genève (Suisse), les championnats d’Europe Juniors de triathlon ont permis à Jeanne Lehair de souffler la médaille d’argent en épreuve individuelle, derrière l’Allemande Laura Lindemann. Médaillée d’or avec l’équipe relais mixte, la Messine a été éclatante ce week-end en Suisse.

L’attente est parfois trop forte. Son talent indéniable avait fait de Jeanne Lehair l’indémodable favorite des courses de Metz Triathlon. Au risque de parfois devenir un poids pour le club autant que pour l’athlète. « Jeanne, c’est un peu l’arbre qui cache la forêt, observe son entraîneur Jordan Rouyer. Certes, elle a sûrement le plus gros potentiel du club mais du coup, les journalistes en oublient trop vite les belles performances des autres membres du club comme Perrine Gillot ou Marion Doll. C’est important aussi de parler de ses filles talentueuses et méritantes. » Après une année 2014 compliquée – pour ne pas dire manquée – Jeanne s’est relevée, comme souvent. « Je n’attendais qu’une chose la saison dernière, c’était la coupure. J’ai profité un peu de ma vie étudiante. Puis, petit à petit, je me suis remis dedans. »

 

Débutée en mars dernier, la dernière saison de Jeanne Lehair en juniors ressemble, pour l’instant à un sans-faute, avec en point d’orgue la victoire de la jeune Messine aux championnats de France juniors. « Une victoire sur un France au début de saison, ça permet d’être sereine pour la suite. Même si Cassandre et Margot manquaient à l’appel, gagner un France ça reste quelque chose. J’espère continuer sur cette lancée et je veux vraiment faire une saison complète ! » Vice-championne d’Europe juniors en Suisse ce week-end, Jeanne Lehair confirme et en impose, surtout. « C’est le pur produit messin, ajoute Jordan Rouyer. Elle est déterminée et talentueuse, en course à pied notamment. C’est la meneuse du groupe et c’est aussi un sacré caractère. Une vraie tête de mule. Mais ce caractère lui permet de ne rien lâcher et de réaliser de grandes performances. »

 

Deux ans après sa dernière participation à un championnat d’Europe (18e en Turquie), Jeanne a brillé. « Je savais qu’il y avait cette année deux grandes favorites : Laura Lindemann, qui fait déjà des WTS, et Cassandre Beaugrand. Je me disais donc qu’il y avait une place à prendre sur le podium. » Une place méritée pour la pensionnaire de Metz Triathlon qui a ajouté une breloque à son palmarès, en remportant l’or en relais mixte. En attendant, Jeanne peut savourer sa victoire avant les Mondiaux de Chicago en août prochain.

Photo : DR - Article publié le 13 juillet 2015

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité