Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Top 3 des champions dont on ne parle pas assez

Ils sont Lorrains, ils sont brillants, et pourtant, ils ne jouissent pas de la même popularité dans les médias hexagonaux. La faute à l’omniprésence de certains sports comme le football ou le tennis. On répare cette erreur. Zoom sur 3 champions lorrains qui méritent amplement leur part de reconnaissance.

1-     Germain Chardin (aviron). Champion du monde 2010, vice-champion olympique à Londres en 2012 et médaillé de bronze à Pékin en 2008, Germain Chardin ne peut guère faire mieux pour faire parler de lui. Le Lorrain, associé à Dorian Mortelette à Londres, est, à 30 ans, l’un de nos plus grands champions lorrains.

 

2-     Charles François (muay-thaï). Quatre fois champion du monde, double champion intercontinental et trois fois champion d’Europe, Charles François paye la faible médiatisation de son sport, le muay-thaï (box thaï), malgré un palmarès hallucinant. Le Mosellan est certainement le meilleur du monde de sa discipline actuellement.

 

3-     Stéphane Molliens (tennis de table handisport). Vice-champion olympique à Londres en 2012, double médaillé d’argent à Pékin en 2008, champion d’Europe en 2011 et champion d’Europe par équipes en 2013, le pensionnaire du TC Moulins-lès-Metz est l’une des grandes fiertés du handisport français. À 39 ans, Stéphane Molliens prouve qu’il fait encore partie des meilleurs de sa discipline.

Photo : DR - Article publié le 7 janvier 2014

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité