Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Terres de Jim 2015 : L’agriculture, c’est (aussi) du sport !

Ces dernières semaines, nous avons souvent entendu parler des situations difficiles auxquelles les agriculteurs doivent faire face. À Metz, du 11 au 13 septembre dernier, s’est déroulée l’organisation de la 2e édition des Terres de Jim, événement national dont l’ambition est de communiquer positivement sur le métier d’agriculteur. Une manifestation qui sert aussi de toile de fond aux finales du championnat de France de Labour. Car l’agriculture, c’est (aussi) du sport !

La plus grande manifestation agricole de plein air en Europe a pris ses quartiers en Moselle. Plus précisément sur le plateau de Frescaty, nouvelle dénomination de l’ancienne base aérienne 128 située à Marly. Trois jours au cours desquels le public ont assisté au plus grand marché du terroir de Lorraine, à des animations spectaculaires mais surtout aux finales du championnat de France de Labour. Car vous vous en serez douté, même si nous n’avons rien contre le monde agricole, il est évident que les Terres de Jim ne pouvaient, de prime abord, s’insérer dans la ligne éditoriale de Moselle Sport. Et pourtant… Nous étions les premiers surpris ! Car durant ces trois jours, le sport a toute sa place. Outre les finales du championnat de France de Labour, il y a eu également au programme une course de Tracto Cross proposée par Claas, l’un des partenaires de l’événement, une épreuve de Moiss’Bat’Cross organisée sur 2,5 hectares avec une vingtaine de concurrents venus de Lorraine, du Luxembourg et d’Allemagne. « Le principe est prendre de vieilles batteuses obsolètes, leur apporter quelques transformations mécaniques nécessaires à la course tout en les sécurisant au maximum afin d’assurer le spectacle », souligne Estelle Pochat, l’une des responsables de l’animation.

Tronçonneuse, palet breton et disc golf

Autre curiosité, la tenue de la première manche du championnat de France de tronçonneuse de précision*. « Une épreuve qualificative pour les championnats du monde qui se dérouleront en Pologne en 2016 », indique Guillaume Pasquier, chargé de communication de la Fédération nationale du sport en milieu rural (FNSMR) dont la vocation est d’animer et de développer le milieu rural par le biais de la pratique sportive. Depuis 2006, les activités sportives liées à l’exploitation forestière ont intégré la FNSMR. Le public a pu ainsi découvrir les 5 épreuves phares de la tronçonneuse de précision : le changement de chaîne (démontage et remontage de l’appareil), la coupe de précision (coupe de rondelles dans 2 billons sans endommager la planche dans laquelle ils reposent), la coupe combinée (le même principe que l’épreuve précédente mais avec les billons inclinés de 45°), l’abattage (qui consiste à abattre un arbre dans un temps donné, après avoir matérialisé un piquet à 15 m, le tronc devant tomber à proximité) et l’ébranchage (couper des branches disposées sur une perche de façon identique pour tous les concurrents). La FNSMR a présenté également des disciplines sportives liées à l’identité des territoires. « C’est l’essence même de notre mission ! Les visiteurs ont eu la possibilité de découvrir un panel d’une dizaine de jeux traditionnels parmi lesquels on a retrouvé du palet vendéen mais aussi breton », poursuit Guillaume Pasquier. La FNSMR, à l’origine de l’organisation des championnats d’Europe de disc golf, a proposé également des démonstrations de l’activité sur les Terres de Jim. Enfin, il y a eu aussi du Touch rugby, du tir à l’arc, de l’escalade ou course de tracteur à pédale ! Bref, il y en avait pour tous les goûts. L’organisation qui tablait sur 100 000 visiteurs, a pu les accueillir dans les meilleures conditions car les Terres de Jim s’étendent sur une surface proche de 150 terrains de football. Quand on vous dit que l’agriculture, c’est du sport !

*Première manche sponsorisée par Francital, Sip Protection et Husqvarna.

Photo : DR - Article publié le 5 novembre 2015

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité