Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Metz Tennis de Table : le plein d’ambitions

Dire que Metz Tennis de Table affiche de grosses ambitions relèverait d’un doux euphémisme. En recrutant Wu Jiaduo n°34 mondial, Metz TT a frappé un grand coup. Revue de détails avec le président Philippe Bordes, le directeur sportif Patrick Bayard et l’un des entraîneurs, Olivier Lallement.

Sportivement parlant, Metz est capable de grands coups. Le handball féminin aligne les titres de champion de France depuis une vingtaine d’années et le FC Metz a souvent déniché de grands talents, notamment Franck Ribéry qui a été désigné le 29 août dernier, meilleur joueur d’Europe de la saison UEFA  par un collège de 53 journalistes, devant Lionel Messi et Cristiano Ronaldo. Il y a aussi d’autres disciplines dont on parle moins mais qui, à leur manière, sont aussi capables de créer l’événement. Flash-back. L’année dernière, Metz Tennis de Table a été le seul club européen à contester la suprématie de Fenerbahce en janvier 2012 lors du quart de finale de la coupe ETTU. Un fait d’armes qui a consolidé l’image du club messin. Retenu en Ligue des Champions cette saison, Metz TT s’est donc renforcé avec l’annonce officielle au début de l’été de la n°34 mondiale, Wu Jiaduo en provenance du club de Kroppach, champion d’Allemagne. « Pour la petite histoire, la joueuse taïwanaise qui l’a précédé Cheng I Ching a été recrutée par ce club », souligne Philippe Bordes, président de Metz TT. Un président pas peu fier d’avoir amené dans ses filets, une joueuse de la trempe de Wu. « Grâce aux relations privilégiées de Patrick Bayard, notre directeur sportif avec la Direction technique nationale allemande, nous avons réussi ce gros coup. Wu compte parmi les joueuses les plus talentueuses de sa génération. » « C’est un véritable métronome qui ne lâche jamais rien en match. Elle va apporter beaucoup à Laura Gasnier et Alice Abbat », ajoute Patrick Bayard.

Objectif : champion de France

Le club pourra également compter sur l’inoxydable Yunli Schreiner, la Jeannie Longo du tennis de table qui, à l’âge de 48 ans, est encore capable de gros coups d’éclats lors de compétitions majeures. « C’est elle qui avait battu la saison dernière la championne d’Europe en titre Viktoria Pavlovic. Elle est tout de même 60e mondiale », rappelle Olivier Lallement, l’un des coachs du club. Metz TT essaiera donc d’accrocher la 3e place en éliminatoires pour basculer en quart de finale. Il trouvera sur sa route le club turc mais aussi l’autrichien Ströck (contre qui il a perdu 3-0 le 18 octobre dernier) avec ses stars Daniela Dodean et Li Quiangbing ou le club berlinois qui dispose de Shan Xiaona, n°47 mondiale (rencontre à venir le 1er novembre). « Dans ce contexte, nos deux françaises, pensionnaires de l’équipe de France, sont encore loin du niveau des Chinoises (entre 180 et 200e place mondiale) mais apprennent vite. Laura Gasnier peut surprendre ses adversaires grâce à son jeu déroutant », poursuit Patrick Bayard.

 

Metz TT, ce ne sera pas seulement la Ligue des Champions. « Nous avons bien l’intention de devenir champion de France », assure Philippe Bordes. Si le club a certes terminé le podium en fin de saison dernière, il a raté le coche, étant donné qu’il a fait la course en tête toute l’année. « Il s’agira de ne pas se faire piéger. Une fois de plus, on a du beau monde en face de nous et surtout, il n’y a pas de petite équipe. » Il faudra notamment se méfier de Lys-lès-Lannoy, Saint-Quentin et Quimper. Plus gros club de l’Est de la France en termes d’effectifs (375 licenciés), Metz TT poursuivra également ses autres objectifs : continuer à travailler quotidiennement avec les 800 scolaires, à s’impliquer dans l’handisport en partenariat avec le club de Moulins-lès-Metz dont le président n’est autre que le patron du comité départemental et s’attacher à conserver une pyramide intéressante pour la formation des jeunes avec ses nombreuses équipes engagées à différents niveaux (Pro A, Pro B, N1, N2, N3 sans oublier 7 équipes en régionales et 5 en départementale).

Photo : DR - Article publié le 23 octobre 2013

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité