Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Metz, la marche était trop haute

Face aux quintuples finalistes de la Coupe ETTU, les Polonaises de Tarnobrzeg, Metz TT n’a pas tenu la distance (1-3) en finale aller, à Metz, de la Coupe d’Europe. Fu Yu a évité à son club d’encaisser un cinglant 3-0 en remportant le seul match du jour côté Metz TT. Le match retour, en Pologne, ne s’annonce pas comme une promenade de santé.

1 560 spectateurs s’étaient amassés au complexe Saint-Symphorien pour encourager Metz TT vendredi soir. Malgré une ambiance historique pour le club, Metz n’a pu résister aux assauts des Polonaises de Tarnobrzeg, ville de 50 000 habitants, située en Basses-Carpates, à 200 km au sud de la capitale, Varsovie. Sous les coups de la n°9 mondiale, l’Allemande Han Ying, imparable au complexe Saint-Symphorien, au contraire de Yunli Schreiner, à côté de son niveau habituel. Tombée sous les assauts de la Tchèque Renata Strbikova, l’Allemande ne se remettait pas de cet échec. « Je suis dégoûtée, j’avais bien commencé mon match et puis le trou noir », regrettait Yunli Schreiner dans les colonnes du Républicain Lorrain.

 

« On ira là-bas pour sauver l’honneur, expliquait Loïc Belguise après la fin de la rencontre. Il faudrait un énorme exploit pour gagner cette Coupe d’Europe : l’emporter 3-0. On fera le maximum pour réaliser la meilleure prestation possible. Il est clair que nous avons pris un coup derrière la tête mais nous allons rester professionnels jusqu’au bout de cette finale. »

Photo : DR - Article publié le 11 mai 2015

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité