Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Hockey Club de Metz, marche à l’ombre

Le Hockey club de Metz exclu de son championnat de Division 3 ! La nouvelle a fait l’effet d’une bombe dans le microcosme du hockey lorrain mais également du côté de la Fédération Française, à l’origine de la décision. Attention terrain… glissant.

L’aventure du hockey à Metz n’est décidément pas un long fleuve tranquille. Après avoir entamé leur saison dans un épais brouillard, privés de matches par la Fédération Française pour ne pas avoir fourni les documents nécessaires à leur intégration en division 3 (lire ci-dessous), les Graoullys messins ont cette fois-ci été purement et simplement exclus de leur championnat. Définitivement. « Cette décision est incompréhensible, confie Gilles Hamri, pilier du club messin sur la glace et dans la coulisse (en tant que trésorier).  Il n’est pas nouveau que notre patinoire n’est pas homologuée pour la pratique de ce sport à haut niveau. Mais l’exploitant est privé et il est impossible dans cette situation d’envisager les aménagements qui règleraient finalement le problème. » Patinoire non adaptée pour la pratique des seniors, conforme pour les plus jeunes soit dit en passant. Le haut niveau, même si on parle de troisième division, se paye cher. À plus d’un titre. « Les sanctions sont très lourdes et à mon goût injustifiées. On parle également de 7 000€ de dettes à régler à la Fédération mais c’est faux. Quant aux pénalités infligées, elles concernent les matches non joués en début de saison. Parce qu’on nous a interdit de les disputer ».

Le Hockey Club de Metz risque de ne pas en rester là et pense même à faire appel au CNOSF (Comité national olympique et sportif français, NDLR) ou  à la justice pour régler l’affaire. Et ainsi retrouver son rang. « Cette sanction est à double tranchant, prévient Gilles Hamri. Car, au-delà de l’aspect sportif du moment, c’est bien la vie d’un club qui est en jeu. Les joueurs ne resteront pas au club sans disputer une compétition. Remonter une équipe sera très compliquée. Les seniors sont également une vitrine pour nos jeunes. »

3 questions à… Éric Ropert (Directeur de la Fédération Française de Hockey sur Glace)

Pour quelle raison la FFHG a-t-elle décidé d’exclure le club de Metz de toutes compétitions ?

Essentiellement pour des questions de conformité de la patinoire. Dans ce cas de figure, qui n’est pas nouveau à Metz, la Fédération réclame un planning de matches dans des patinoires de repli et l’accord de ces mêmes patinoires pour accueillir le club concerné. La commission avait finalement décidé de réintégrer le club et leur donner une nouvelle chance. Après maintes réclamations, nous n’avons jamais obtenu ce document. Et ce malgré plusieurs relances.

Y a-t-il encore une issue pour le club de Metz pour sortir de cette impasse ?

La seule possibilité pour Metz, c’est le tribunal. Je le répète, il n’est pas dans notre intérêt de faire disparaître un club mais de respecter l’équité sportive. Le cas messin est exceptionnel, jamais un club n’avait été exclu auparavant.

Certains cadres messins parlent d’acharnement…

Pour répondre, je prendrai l’exemple de l’automobiliste qui se fait flasher parce qu’il roulait trop vite et qui s’en prend aux forces de l’ordre. Je ne pense pas que cela soit la meilleure manière de se remettre en question.

Photo : DR - Article publié le 6 février 2013

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité