Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Handisport : l’AG du comité départemental de la Moselle

Le 20 février dernier, le Comité départemental handisport a tenu sa traditionnelle assemblée générale à la Maison des Sports. Retour sur l’année 2015.

« J’ai coutume de dire qu’on a l’équipe que l’on souhaite. Que ce soit sur le terrain, dans le domaine administratif ou dans celui de la communication médiatique, nous avons – comme une équipe sportive – des coachs de talent », indique d’emblée Jean-Marie Donatello, le président du comité départemental handisport. Une équipe qui a su au fil des années, développer l’handisport en Moselle même si « nous accusons un peu le coup en termes de licences actives », a souligné Élisabeth Gamon, secrétaire générale du CDH57. En effet, avec 455 licenciés, le mouvement accuse une baisse significative par rapport aux années précédentes (674 en 2013-2014 et 621 pour la période 2014-2015). En revanche, cette baisse est compensée en partie par la prise de Pass’ports, licences événementielles, en constante progression. Si les athlètes sont moins nombreux, l’activité, elle, n’a pas décru au cours de l’année 2015. Les agents de développement ont continué à « faire le boulot » en privilégiant l’accès de la pratique au plus grand nombre. Ainsi, le CDH est intervenu auprès des CLIS (classes pour l’inclusion scolaire) et des ULIS (unités localisées pour l’inclusion scolaire) pour faire bénéficier aux jeunes des compétitions UNSS. Il s’est également déplacé dans les centres de rééducation, les IME et les maisons d’accueil spécialisées. « Nous avons aussi entamé des partenariats avec des entreprises », a précisé Mélanie Guitton, l’agent de développement du CDH. Collaborations fructueuses avec ERDF, la Société Générale ou le SAV Auchan puisqu’elles seront vraisemblablement reconduites en 2016.

2016, année de transition

Si les chiffres n’ont pas été bons en 2015, il faut tout de même relativiser. Car il faut rappeler qu’il  y a tout juste 10 ans, le mouvement handisport ne représentait que 6 structures et 223 licenciés actifs. Aujourd’hui, le mouvement handisport en Moselle est reconnu par ses pairs et se pose comme l’un des fers de lance de la future IGRH (Instance Grande Région Handisport). Lauréat du trophée « Coup de cœur » décerné par le Comité départemental olympique et sportif (CDOS), le CDH 57 déborde de projets. À ce titre, Pietro Lambroni, président du club de basket fauteuil de Saint-Avold, fera partie de la liste des quatre grands électeurs titulaires représentant l’ensemble des licenciés handisport de Lorraine pour 2016. Liste qui sera soumise à l’approbation des représentants des clubs lorrains lors de l’assemblée générale du CHRL qui se tiendra à Tomblaine le 27 février. Pietro Lambroni qui devrait également, dans les mois à venir, présenter son projet de d’école de basket fauteuil pour pérénniser la discipline. Par ailleurs,« en cette année paralympique, nous avons d’ores et déjà l’honneur d’annoncer la qualification de Stéphane Molliens aux JO de Rio et espérons un destin analogue pour Anita Fatis et Nicolas Peifer (deux athlètes soutenus par le groupe AVS Santé, NDLR) », poursuit Jean-Marie Donatello. Bref, vous l’aurez compris, les motifs de satisfaction sont nombreux. « Côté financier, le CDH est bénéficiaire grâce notamment au travail de son trésorier ainsi qu’aux subventions de la puissance publique. Mais l’année 2016 sera une année de transition. Nous allons continuer à poursuivre les actions engagées et à montrer indéfectiblement le même enthousiasme sur le terrain. » 2017 sera le commencement d’un nouveau comité, d’un nouveau plan de développement… Donc de nouveaux défis que le Comité départemental handisport doit soutenir dans ce monde en perpétuelle mutation. Mais ça, c’est encore une autre histoire.

Photo : DR - Article publié le 22 février 2016

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité