Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Forbach : l’exemple Philippe Croizon

Philippe Croizon, vous connaissez certainement. Le plus célèbre des amputés qui a traversé la Manche en septembre 2010 en 13h23 min, a remis le couvert en août 2012 en réalisant la prouesse de relier les cinq continents à la nage. De passage à Forbach pour le championnat de France de natation handisport pour soutenir le jeune Théo également amputé des quatre membres, Philippe a accordé quelques instants à Moselle Sport. En toute simplicité.

Flashback. Le 5 mars 1994, Philippe Croizon monte sur le toit de sa maison afin de démonter l’antenne TV. Des câbles à haute tension passent à proximité. Un phénomène d’arc électrique injecte alors dans son organisme un flux continu de 20  000 volts. Grièvement brûlé, il est amputé de son avant-bras droit, des deux tiers de son bras gauche, de la moitié de sa jambe droite et de son fémur gauche. Dès lors, comment vivre avec un tel handicap ? « En le décidant », rappelle Philippe Croizon avec le sourire. Son premier ouvrage intitulé « J’ai décidé de vivre » sorti en 2006, explique ses seize années de combat. Seize années au cours desquelles il aura tout connu : la rage, la colère, le désespoir mais aussi la valeur du mot « Amour ». « Le soutien inconditionnel de mes proches a fait ce que je suis aujourd’hui. Un homme capable de marcher, de conduire et d’élever ses enfants. Jérémy, mon aîné, qui a toujours été derrière moi, est devenu chef d’entreprise (Aquasphère qui vend du matériel sportif). Une de mes grandes fiertés. » Philippe ne s’est pas contenté seulement de ça. Il réussit à boucler la traversée de la Manche à la nage en 13h23 en 2010. Avant de récidiver en reliant les cinq continents à la nage en août 2012. Ahurissant.

Le soutien de Théo

Avec la sortie de son double DVD (« Nager au-delà des frontières, la vie à bras-le- corps », voir photo), Philippe Croizon souhaite éveiller les consciences et supprimer une bonne fois pour toutes, la discrimination valide/handicapé. « Tout le monde a un objectif, une envie, la volonté de se dépasser pour obtenir la réussite ». C’est aussi pour cette raison que Philippe a créé sa propre société en septembre dernier . « A travers Philippe Croizon Consulting, je fais partager mon expérience à qui veut bien l’entendre. » Aux chefs d’entreprises, aux cadres dynamiques ainsi que dans les écoles et tous les organismes qui le souhaitent. Mais Philippe ne s’est pas rendu à Forbach pour ça. Il est venu soutenir Théo, un jeune nageur lorrain amputé des quatre membres, qui s’était déplacé pour le voir au détroit de Gibraltar. « Il était donc normal que je vienne soutenir mon copain lors de ces championnats de France des régions. » Une belle histoire tout comme la complicité qui les unit.

Photo : DR - Article publié le 19 janvier 2013

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité