Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Demaison : « Je ne me suis pas encore remis de France-Allemagne 1982 »

De passage à Créhange le 14 novembre dernier pour sa tournée « Demaison s’évade », François-Xavier Demaison nous a fait le plaisir de nous accorder de son temps précieux pour nous faire partager ses grands moments de sport. Passionné de football et de tennis, le comédien de 41 ans a souvent recours à une préparation physique particulière pour ses films et ses tournées. Entretien.

Son plus grand souvenir de sport

« J’ai eu de grandes émotions grâce au sport et notamment devant des matchs de foot. Les souvenirs les plus marquants datent de la Coupe du Monde en Espagne en 1982 avec, d’abord, ce match France-Koweït où l’Émir descend sur le terrain pour faire un esclandre, et évidemment, vous vous en doutez, le fameux France-Allemagne de Séville en demi-finale. Avec le premier but de Littbarski, les buts de Platini et Trésor avant le 3-1 de Giresse… et Karl-Heinz Rummenigge qui rentre sur le terrain et qui inscrit un but avant l’égalisation du 3-3… Ces pénaltys, la défaite, le choc Battiston… vous voyez, c’est encore très vivace. Je ne m’en suis pas remis encore, je suis encore en psychanalyse à cause de ça (rires). »

Son rapport avec le sport

« Je pratique le tennis assez régulièrement, sauf quand j’ai mal au genou comme en ce moment (sourire) mais j’apprécie pratiquer ce sport. Et j’ai eu de fortes émotions au tennis comme lors de la victoire de Yannick Noah à Roland-Garros en 1983 ou la victoire des Bleus en Coupe Davis en 1991. J’essaye d’aller une fois par an à Roland Garros et au Parc des Princes de temps en temps car j’aime beaucoup le foot et le PSG en particulier. Le foot m’a procuré de belles émotions aussi comme la France en 1998 et l’épopée du PSG en Coupe d’Europe dans le courant des années 90. »

Acteur, humoriste… une préparation physique particulière

« Préparer une tournée nécessite une préparation physique importante même si je ne suis pas un grand sportif. Il faut faire des étirements, préparer certaines parties de son corps qui souffrent durant un spectacle de plus d’une heure et demie. Vous envoyez un maximum d’énergie, debout, et quand vous n’avez pas un physique d’athlète comme moi, il faut être vigilant. Le plus difficile sur scène, c’est pour le dos et les jambes donc je les fais beaucoup travailler pour être sûr de ne pas avoir de pépins durant la tournée. Je devrais suivre un programme diététique particulier aussi mais je suis trop bon vivant pour y parvenir (rires). Pour le tournage du film « Coluche, l’histoire d’un mec » (2007), j’ai dû prendre 12 kilos pour rentrer dans la peau du personnage et cela n’a pas été facile. J’ai pris ce poids en 4 mois et j’ai dû, vous vous en doutez, les reperdre derrière. C’était compliqué (rires). »

Son dernier spectacle « Demaison s’évade »

Dans son dernier one-man show, FX Demaison livre son regard sur le monde à travers une toute nouvelle galerie de personnages singuliers, cruels, familiers, parfois désespérés souvent désespérants. « Le panel de personnages que je fais sur scène est en moi je pense, de mon quotidien, de ce que je vois tous les jours. Je prends des petites photos et je mets plus ou moins de temps à les développer. C’est un mélange de mon imaginaire et de ceux que je rencontre dans la vie. »

CV express

Née le 22 septembre 1973 à Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine)

Comédien – Humoriste

Ses principaux films : Coluche, l’histoire d’un mec (2007), Disco (2008), Le Petit Nicolas (2009), La chance de ma vie (2011), Moi, Michel G., milliardaire, maître du monde (2011), Il était une fois (2012), Les Vacances du Petit Nicolas (2013).

Actuellement en tournée pour « Demaison s’évade »

Photo : DR - Article publié le 19 décembre 2014

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité