Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Élodie Lorandi : le record du monde sur 400m en 2013

Quatre médailles aux Jeux paralympiques 2012 (argent sur 100m nage libre, bronze sur 100m papilon et 50m nage libre) dont une en or sur 400m sans oublier l’or sur 5 courses (50, 100, 400m nage libre, 200m 4 nages et 200m papillon) aux championnats d’Europe 2011 à Berlin. Un palmarès récent qui en dit long sur le potentiel d’Élodie Lorandi athlète de la région PACA qui concourrait à la Coupe de France des régions à Forbach en début d’année.

Une région qui s’est plutôt bien débrouillée en terminant à la 2e place du classement mixte derrière l’Aquitaine mais sur la 1re marche du podium chez les féminines avec 69 points d’avance sur la Lorraine, 4ede l’épreuve. « J’éprouve toujours beaucoup de plaisir à courir avec ma région », se plaît à rappeler la jeune cannoise âgée de 23 ans, véritable phénomène de la natation handisport. Paralysée de la jambe gauche depuis son plus jeune âge, celle qui a débuté la natation à l’âge de cinq ans, a longtemps évolué avec les valides. « Je ne suis arrivée que très tardivement à l’handisport, en 2006 à l’âge de 17 ans. » Élodie a certainement eu le nez fin car deux ans plus tard, elle participait à ses premiers JO. « C’était grandiose car c’était mes premiers jeux ! J’étais sur la réserve mais j’ai beaucoup appris. J’ai obtenu une médaille d’argent. Je me souviens avoir crié et pleuré des larmes de joie ! Inoubliable ». Depuis, elle collectionne les breloques et les podiums. Et surtout depuis ces Jeux de Pékin, elle fait partie du team EDF (lire notre article). « Ils sont venus me chercher et en quelque sorte, me sauver. C’est grâce à eux que j’ai pu poursuivre ma passion et en faire mon métier. »Aujourd’hui, les objectifs 2013 sont d’ores et déjà calés : « obtenir l’or sur 400m aux prochains championnats du monde qui se dérouleront au Canada en août prochain et le record du monde par la même occasion ! Je suis à 4’34, il est 4’33. Faisable. » 

EDF/Handisport

Un partenariat historique

Perçue aujourd’hui comme le partenaire de référence de l’handisport en France, EDF a pris à bras le corps, la problématique du handicap il y a tout juste vingt ans. Un lien qui s’est développé d’année en année en totale confiance avec la Fédération. « D’une part, via le renforcement des structures et du haut niveau pour démocratiser et professionnaliser cette pratique, notamment grâce aux chercheurs de la R&D d’EDF. D’autre part en créant des organismes pour promouvoir auprès des entreprises le recrutement de personnes en situation de handicap, comme le Centre national de formation handisport lancé il y a quatre ans », déclarait Henri Proglio, le P-DG d’EDF dans les colonnes d’Handisport, le mag. EDF, c’est aussi et surtout son Team qui participe à la promotion du mouvement handisport en France. Une équipe constituée d’athlètes qui partagent des valeurs communes avec l’entreprise comme la performance, l’esprit d’équipe, le dépassement de soi et la solidarité. Parmi les athlètes, Élodie Lorandi qui a ramené la médaille d’or sur 400m mais aussi Charles Rozoy en natation, Marie-Amélie Le Fur et Arnaud Assoumani en athlétisme, Emeric Martin en tennis de table et Damien Tokatlian en escrime. Prochains engagements de l’entreprise en faveur de l’handisport : les championnats du monde d’athlétisme qui se dérouleront en juillet prochain à Lyon et dont il sera le partenaire principal.

Photo : DR - Article publié le 16 avril 2013

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité