Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Coupe ETTU : « On va réussir à le faire »

Après son titre en championnat de France acquis avant la fin de la saison régulière, Metz TT s’attaque à l’Europe en s’opposant à Tarnobrzeg, l’ogre polonais, cinq fois finaliste de la Coupe ETTU. État des lieux lors de la conférence de presse organisée le 4 mai avant le début des hostilités ce vendredi à 19h30 au complexe Saint-Symphorien.

Montpellier en 1993, Lys Les Lannoy en 2014 puis Metz en 2015. Grâce à son club de tennis de table, la capitale mosellane entre dans le cercle très fermé des finalistes de coupe européenne. Une finale qui marque l’aboutissement d’un long travail entamé en 2009 à la renaissance du club. Aujourd’hui, Metz TT qui compte presque 500 licenciés, est parvenu à son principal objectif : il a glané le titre de champion de France cette saison tout en faisant un beau parcours européen. L’équipe féminine qualifiée pour la Ligue des Champions, y a remporté quatre victoires. « Malheureusement, cela n’a pas suffi pour atteindre la demi-finale à cause d’un set average à notre désavantage », a souligné Philippe Bordes, le président de Metz TT lors de la conférence de presse. « Nous avons été alors versés en coupe ETTU et nous ne sommes pas mécontents ! » Après avoir éliminé Budapest et Carthagène, respectivement en quarts et en demi, Metz a rendez-vous avec son histoire vendredi 8 mai en étant opposé à l’équipe polonaise de Tarnobrzeg, cinq fois finaliste de cette fameuse coupe ETTU. « La pression est sur eux. Pour moi, il n’y a pas de favori », a indiqué Loïc Belguise, l’entraîneur principal. « Pour l’instant, je fais de l’analyse vidéo pour trouver les failles. Nous compterons énormément sur notre public pour créer la surprise ! » Car selon Yunli Schreiner, capitaine emblématique de Metz, « on va réussir à le faire. »

Photo : DR - Article publié le 5 mai 2015

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité