Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Belles Rencontres : le retour de Funchal

Le 9 juin dernier, les résidents de la MECS des Prés de Brouck invitaient leurs camarades ainsi que les nombreux acteurs qui les ont accompagnés dans leur projet à la restitution vidéo de leur voyage à Funchal. Un périple organisé par la nageuse Anita Fatis dans le cadre des Belles Rencontres. Retour sur l’événement.

5 jours sur place, de nombreux kilomètres effectués sans oublier une dizaine d’heures d’images résumées à 27 minutes de film. Une vidéo qui retrace le passage des 4 jeunes de la MECS de Thionville, Yvan, Ilan, Kylian et Bastien. Rappel des faits : Anita a décidé, en collaboration avec l’ensemble des ses partenaires – Conseil Départemental, AVS Santé et Centrale de Cattenom en tête – d’offrir l’opportunité à quatre jeunes de l’accompagner sur l’une de ces dernières compétitions qu’elle a effectuée en tant qu’athlète de haut niveau, à savoir les championnats d’Europe sur l’île de Madère qui se sont déroulés à Funchal du 30 avril au 7 mai. Derrière ce voyage, il y avait plusieurs objectifs. D’abord celui du projet culturel. « Le but du jeu était de découvrir l’île mais également de ramener un souvenir à partager avec les autres : un reportage vidéo », indique Franck Aubry, l’éducateur en charge des 4 jeunes. Ensuite, celui de la découverte. « Appréhender les us et coutumes, la culture du pays et de l’île, qu’ils s’aperçoivent de la beauté des choses, de l’importance de la nature. » Enfin, « le voyage a surtout permis aux jeunes de voir l’envers du décor d’une sportive de haut niveau. À savoir les coulisses d’une compétition internationale et tout ce qui en découle », poursuit l’éducateur. Notamment la pression qui pèse sur les épaules du sportif et les sacrifices que doivent faire les sportifs au quotidien. Et davantage quand ils sont athlètes handisport. « Anita est un réel exemple pour ses filleuls. La côtoyer leur a permis d’avoir une approche différente de la maladie. Ils sont souvent impressionnés par la rapidité d’Anita lorsqu’elle nage, par sa capacité à faire des choses qu’eux ne se sentent pas capables de faire. Depuis ces Belles Rencontres, les jeunes se plaignent moins des petits bobos, ils ne vont plus voir le médecin pour un rien. Ils ont appris le courage face à la douleur et la maladie. Car comme a l’habitude de le dire Anita, la vie, ce n’est pas un cadeau mais bel et bien un combat. » Lors de cette restitution, Anita Fatis en a également profité pour annoncer aux « petits » de la MECS (les 6-12 ans) son intention de les emmener au Parc Disneyland à Marne-la-Vallée. Une vraie marraine de cœur.

Les Belles Rencontres, c’est…

Permettre aux enfants et adolescents que la vie a malmené de croiser d’autres vies de sportifs ou d’entraîneurs, de les mettre à leur portée et surtout de puiser dans ces moments, de l’énergie ainsi que de la confiance en l’avenir. À travers ce dispositif, le Conseil départemental a pensé qu’ils avaient besoin d’une figure de reconnaissance, en l’occurrence un sportif de haut niveau. À ce jour, une quinzaine de sportifs de haut niveau sont devenus parrains. Plus d’une centaine de rencontres ont été organisées depuis le lancement de l’opération en 2014.

Photo : DR - Article publié le 14 juin 2016

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité