Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Belles Rencontres du CG57 : Stéphane Molliens, parrain de la Maison Viotti

Permettre aux enfants et adolescents que la vie a malmené de croiser d’autres vies de sportifs ou d’entraîneurs, de les mettre à leur portée et surtout de puiser dans ces moments, de l’énergie ainsi que de la confiance en l’avenir.  En Moselle, 1 900 enfants ont été confiés en établissement ou en famille d’accueil. Des enfants cabossés par la vie, aux parcours chaotiques, souvent en perte totale de repères. « À travers ce nouveau dispositif, nous avons pensé qu’ils avaient besoin d’une figure de reconnaissance, un modèle identificatoire. » Pour ce faire, le conseil général de la Moselle a fait appel à des sportifs de renom. Parmi eux : Christophe Lemaître, Quentin Bigot, Charles François ou Stéphane Molliens, le pongiste international du club de Moulins-lès-Metz. Ce dernier, devenu parrain de la maison Viotti située à Petite-Rosselle, a partagé un moment privilégié avec les jeunes le 21 mai dernier. Très « honoré qu’on puisse l’accueillir dans cette maison », le champion paralympique a certes insisté sur la notion de travail reprise par Jean François, vice-président en charge des sports au conseil général mais aussi et surtout sur celle du plaisir. « Car il n’y a pas de travail efficace sans plaisir. Il est essentiel de toujours aller chercher le plaisir dans ce que l’on entreprend. » Stéphane Molliens a aussi fait remarquer sa « différence » si tenté de dire qu’il y en ait une. « Je ne sais pas si vous l’avez remarqué mais je suis un peu différent de vous car je suis assis. À un certain moment de ma vie, j’ai joué de malchance. Mais la malchance, ça arrive à tout le monde. La roue finit par tourner surtout lorsqu’on a la volonté d’accomplir des choses. » Un message porteur d’espoir pour tous ces jeunes.

Photo : DR - Article publié le 21 mai 2014

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité