Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Lor Sport Events joue de malchance

En tête de leur catégorie à l’issue de la 2e spéciale, la DS3 du tandem Blas/Martino n’a pas terminé le rallye de Mouzon Frézelles dans les Vosges. Explications.

Le rallye de Mouzon-Frézelles organisé par l’Asa de Nancy débutait vraiment sous les meilleurs auspices pour le duo Blas-Martino. Au terme des deux premières spéciales, l’équipe de Lor Sport Events pointait à la 30e place sur une centaine de participants : déjà une performance en soi dans la mesure où la DS3 R1 n’affiche que 130 ch. Une puissance limitée par rapport aux autres engagés (300 ch et plus). « Nous avions 1 minute d’avance sur les poursuivants de notre catégorie et nous n’avions que 13 secondes plus sur le premier, Quentin Gilbert. Malheureusement, nous avons connu des avaries », souligne Christopher Blas. « En essayant de réparer un triangle plié, nous nous sommes rendus compte que le train avant avait déjà subi un choc, vraisemblablement au rallye précédent. » Tant et si bien qu’à l’issue de la 3e spéciale, la DS3 R1 finissait par quitter la piste pour mordre le bas-côté et finir sa course dans un champ. » Ce n’est pas une erreur de pilotage mais bel et bien un problème de train avant. La voiture était devenue incontrôlable. Puis comble de malchance, si nous pouvions redémarrer, nous sommes sortis du mauvais côté et nous avons « terminé » la DS3 dans le fossé. » Résultat : un peu de carrosserie avec une porte à changer et un pare-chocs.« Le protège-carter a d’ores et déjà été redressé et nous nous attellerons au train avant dans les deux semaines à venir. Avant de s’aligner au Rallye de Lorraine car nous nous sommes inscrits ! »

Photo : DR - Article publié le 8 juin 2015

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité