Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Le Dakar en « Formule Smart »

José-Luis Alvarez se prépare certainement à attirer les moqueries, lorsqu’il promènera sa Smart dans les allées des « vérifs » de Lima. Mais son pari n’est peut-être pas si farfelu…

Terre d’aventure, le Dakar s’ouvre aussi à toutes les audaces en termes de défi mécanique. Dans l’histoire du rallye, de nombreux ambitieux ont voulu s’attaquer aux dunes africaines ou sud-américaines au volant d’autos plutôt taillées pour la ville. Et les tentatives plus ou moins fantaisistes menées au volant de Renault 5 ou de Citroën AX dans les années 80, puis de plusieurs 2 CV ou de Fiat Panda dans les années 2000, se sont toutes soldées par des échecs ! José-Luis Alvarez, pourrait passer lui aussi pour un illuminé, en se présentant à Lima dans une Smart. Mais en réalité, ce n’est pas exactement avec la petite citadine qui a conquis les capitales européennes que l’ex-pilote de quad compte traverser le désert d’Atacama. « Pour la préparation de ce buggy, j’ai utilisé un XP 900 Polaris, et j’ y ai ajouté la carrosserie d’un prototype Smart ». Il y a quelques années, Alvarez s’était déjà montré pionnier en devenant le premier quadiste espagnol à boucler le Dakar. Pour sa 9e participation à la course, il pourrait à nouveau faire partie des inventeurs !

Photo : DR - Article publié le 12 décembre 2012

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité