Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Constance Sibille au volant de la Seat Leon Cupra 280

Joueuse du Top 300 mondial et membre de l’ASPTT Metz tennis qui a obtenu son maintien lors des derniers interclubs en novembre, Constance Sibille s’est installée au volant de la Seat Leon Cupra 280 non sans plaisir. Si la Messine a apprécié conduire ce petit bolide, elle a aussi craqué pour le charme fou de la voiture espagnole.

Le changement a été radical. Habituellement au volant d’une Open Corsa, Constance Sibille n’a pas su trouver le moindre point commun avec sa monture du jour : la Seat Leon Cupra 280. Une vraie bombe, dans tous les sens du terme selon la tenniswoman, pourtant peu adepte de la puissance et de l’agressivité chez un véhicule. « La puissance n’est pas un critère de sélection lorsque je choisis une voiture, explique la joueuse de 24 ans. Mais j’avoue quand lorsque j’ai eu en main cette voiture, c’est un vrai plaisir d’appuyer sur la pédale d’accélérateur pour savoir ce qu’elle a dans le ventre. » Entre Metz et Pagny-sur-Moselle, la Messine goûte au plaisir de la vitesse et prend un malin plaisir à laisser sur place d’éventuels « concurrents » sur le bitume. « J’ai une conduite sportive mais je ne fais que rarement la folle au volant, explique-t-elle. Parfois, je me fais quelques défis en essayant de battre mon record de temps pour rentrer chez moi mais rien de bien méchant (sourire). » Celle qui se considère comme une pilote relativement prudente mais extrêmement impatiente vis-à-vis des conducteurs lents et qui se pensent seuls sur la route a un vilain défaut qu’elle n’arrive pas à gommer. « Je ne supporte pas les gens qui n’avancent pas. Alors, dans ce cas, je commence par les appels de phare en prévention… puis je passe au klaxon pour leur dire de bouger ou d’avancer. Ce n’est pas de l’agressivité… juste un peu de mauvaise humeur (rires.). Ce n’est pas bien, je sais mais bon, je n’ai pas le temps de passer autant de temps à attendre sur la route. »

« Le design a beaucoup d’importance, surtout l’intérieur »

Au volant de la Seat Leon Cupra, Constance Sibille découvre un design qui a tout de suite séduit la 291e joueuse mondiale. « J’adore l’intérieur de cette voiture. Le GPS qui est à la fois sur l’écran principal de l’ordinateur de bord et à côté du compte-tours, je trouve ça tout simplement génial et très pratique. Cela évite de détourner son regard trop longtemps de la route. Les phares sont puissants et balayent bien toute la route et assurent donc une bonne visibilité. Enfin, le design intérieur est superbe, sans trop en faire, et ni trop masculine, cela convient à tout le monde. » Déjà habituée à la boîte automatique pour avoir déjà conduit une Passat par le passé, Constance Sibille est plutôt à l’aise dans sa nouvelle voiture. « Je peux la garder ? (rires) » Un bolide qui a comblé la joueuse messine qui pourrait se laisser tenter. « Si je gagne plusieurs tournois, pourquoi pas (sourire). J’aime bien cette voiture et c’est la taille idéale pour moi. En plus des options intéressantes comme le radar de recul – indispensable pour moi – j’apprécie les courbes de ce véhicule. Je pourrais craquer pour ce genre de voiture à l’avenir. » Une femme heureuse, ça n’a pas de prix.

 

L’avis de Moselle Sport sur la Leon Cupra

La Leon Cupra est une véritable sportive, capable de faire plaisir à son conducteur même sans pousser le véhicule dans ses derniers retranchements. Côté conduite, notre version d’essai, dotée d’un quatre-cylindre essence 2.0 litres de 280 chevaux, est une véritable petite bombe. Selon Seat, elle efface le 0 à 100 km/h en 5,8 secondes. Le moteur est d’une souplesse étonnante, capable de douceur en ville ou de fureur sur les routes dégagées. La Seat Leon Cupra 280 est équipée d’un quatre-cylindres 2,0 litres TSI. Côté équipement, la Leon Cupra propose une gamme d’options impressionnante : un système multimédia à écran tactile, des radars de stationnement avant et arrière, des feux à LED et un hifi embarquée intéressante. Le réglage proposé Drive Profile, qui permet de rendre la voiture plus ou moins sportive, selon trois modes : Confort, Sport et Cupra, est un vrai plus. Il faut compter 34 615 € (+ 900 € de malus) pour cette version Leon SC Cupra 280 DSG6 en 3 portes. C’est moins cher que la concurrence. Une Golf GTI 220 ch réclame 32 900 €, une Renault Mégane RS 265 ch 32 050 € ou encore une Opel Astra 280 ch 34 940 €.

Photo : Moselle Sport, DR - Article publié le 17 mars 2015

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité