Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Que retenir du meeting Athlélor de Metz ?

Le champion olympique Renaud Lavillenie a largement dominé le concours sur le sautoir de l’Anneau, à Metz. De son côté, Bouabdellah Tahri, le Messin, a annoncé qu’il n’irait pas la semaine prochaine à Göteborg, en Suède, pour les championnats d’Europe. Kim Collins a encore ses jambes de 20 ans.

Renaud Lavillenie n’a jamais été aussi heureux d’un saut à 5,70 mètres. La barre à peine franchie, le champion olympique de la perche a bondi de joie. Mais dans les bras de son jeune frère Valentin. Le cadet participait, lui aussi, dimanche au meeting AthléLor Indoor de Metz. A 21 ans, du haut de son 1,70 mètre, il a quelque peu volé la vedette à la star de la discipline en améliorant son record personnel fixé la veille à 5,65 mètres lors de la finale du Perche Elite Tour. Révélation de la compétition (3e), il signe là la 2e performance française de la saison en salle.

Pas de quoi cependant ravir la victoire à Renaud. Le droit d’aînesse a été préservé et le maître de la perche s’offre même la meilleure performance mondiale de la saison en franchissant une barre à 5,94 mètres dès son premier essai. Le Clermontois améliore d’un centimètre la marque précédente qu’il détenait depuis les Championnats de France indoor le week-end passé.

Pour sa part, Bouabdellah Tahri, le Messin recordman d’europe sur 3 000 mètres steeple, n’est pas encore revenu au maximum de sa forme. Alors qu’il s’était absenté 17 mois à cause d’une blessure, c’est une rhinopharyngite qui va l’empêcher de se rendre en Suède. Bob Tahri a quand même tenu à venir courir devant son public. Il finit deuxième du 2 000 mètres, en 5’00″69, derrière l’Éthiopien Fida (5’00″59). « Après ma course, le sentiment est mitigé, jugeait Tahri. Je pensais faire mieux surtout dans la manière. Mais j’étais encore fiévreux il y a trois jours avec une bonne rhinopharyngite. J’avais envie de courir chez moi. C’est un tout petit mieux que ce que j’ai fait à Stockholm mais ce n’est pas extraordinaire. »

Sinon, à 36 ans, Kim Collins, le champion du monde du 100 m, de Paris 2003, court toujours aussi vite. Ce week-end, il a approché son meilleur chrono tous temps de trois centièmes. Paolo Dal Molin, l’Italien, a impressionné son monde sur 60 m haies et le 1500 m a été rempoté par le Kenyan Birgen.

Photo : DR - Article publié le 26 février 2013

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité