Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Perch’stacul’air : Epinal prend de la hauteur !

Le Perch’stacul’air faisait son retour à la Halle des sports d’Épinal après quatre ans d’interruption. Six concours sur la journée où la centaine d’athlètes présents a offert au public un vrai spectacle.

Ce n’était pas Jean Galfione, ni Romain Mesnil ou encore Vanessa Boslak, présents les années passées mais l’objectif était cette fois de relancer la machine initiée par Jean-Baptiste Henriot en 2004. Du beau monde tout de même avec la présence notamment de la recordwoman du monde junior, la Suédoise Angélica Bengstton, venant titiller son propre record du monde. Déception à l’issue du concours en signant tout de même un impressionnant 4,24m. « Angélica aurait pu faire beaucoup plus mais elle fait preuve d’impatience dans ses sauts » précise Damien Inocienco, son entraîneur en France. Dans le même concours, la régionale de l’étape, Hélène Kong, étudiante en médecine, se faisait plaisir devant son public avec un 3,64m prometteur. « Je suis là pour me faire plaisir, 3m64 je ne m’y attendais pas, c’est génial.« 

Non loin de là, les messieurs faisaient le show en grimpant jusqu’à 5,02m pour les meilleurs. Parmi eux, un jeune homme plutôt atypique, détenteur du « record du monde » de saut à la perche en skateboard (!), Baptiste Boirie. Le Clermontois s’entraîne lui aussi avec Damien Inocienco, qui a emmené Renaud Lavillenie au sommet de l’Olympe  au mois d’août dernier. Venu sans son skate, Baptiste franchira 5,02m avant de mettre un terme à son concours à cause d’une cuisse capricieuse. « La salle est géniale, je suis déçu d’arrêter mais ce meeting n’est pas l’objectif de la saison qui est encore longue. »

Les Mosellans étaient bien entendu de la partie avec la participation des perchistes de l’US Forbach, l’Athlétisme Metz-Métropole et l’Entente Sportive Thionville Yutz. Un meeting idéalement placé pour se faire plaisir avant le changement de catégorie au mois de janvier. « Nous avons voulu organiser ce meeting pour les perchistes de l’inter région et les frontaliers (Belgique et Allemagne, NDLR). Je suis satisfait même si le record du monde n’est pas là mais ce n’était pas le but premier. C’est sûr, on remettra le couvert l’an prochain« , souligne Ludovic Fleurette, entraîneur de l’Athlétique Vosges Entente Club et organisateur du meeting. Plusieurs fois intégré dans les étapes du célèbre Perche Elite Tour, le Perch’stacul’air pourrait, pourquoi pas, faire son grand retour dans le circuit d’ici quelques années.

L.B

Photo : DR - Article publié le 17 décembre 2012

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité