Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Pineau : « Je ne sais pas où je serais l’an prochain »

Orpheline d’Amandine Leynaud depuis cet hiver et le départ de la gardienne pour Skopje, Allison Pineau connaît quelques difficultés sur le plan financier avec son club roumain d’Oltchim Râmnicu Vâlcea. Des difficultés qui pourraient rapidement lui faire changer d’air cet été. Allison est revenue avec nous sur plusieurs sujets chauds.

Son départ de Metz

« Beaucoup de gens ont dit que j’étais partie pour l’argent mais ce n’est pas vrai. Le projet sportif de Metz Handball ne se projetait pas suffisamment  loin sur le plan européen que je ne me voyais pas rester dans un club qui ne prévoyait pas rapidement de se donner les moyens d’aller chercher un titre européen. Le club ne s’est pas battu pour me conserver. Si le club m’avait proposé 50 % du salaire que je touche en Roumanie plus un travail sur l’image et que le club se donnait l’ambition de devenir un grand d’Europe, je ne serais peut-être pas partie. Le club veut rester familial et je le concède. »

L’éviction de Sébastien Gardillou

« Contrairement à ce que j’ai pu lire sur les méthodes de management de Sébastien Gardillou, je n’ai jamais eu aucun problème avec Seb. Pour ma part, je pense qu’il n’était pas encore prêt pour Metz. Il a fait beaucoup pour ce club dans les catégories inférieures comme la N1 et le centre de formation. Il avait la volonté de faire à Metz comme ce qui se fait à Montpellier chez les hommes avec l’intégration des jeunes au fur et à mesure dans l’effectif. Il a quand même fait du bon travail. »

Son avenir à Vâlcea

« Ce n’est un secret pour personne, le club de Vâlcea connaît de gros problèmes financiers et a du mal à payer ses joueuses. Cela explique le départ d’Amandine qui n’était plus payée. Pour moi, difficile de savoir où je serais l’an prochain mais si la situation ne s’améliore pas, ce sera compliqué pour moi de rester en Roumanie. En cas de départ, je ne rentrerai pas en France car j’ai toujours l’objectif de faire partie d’un effectif d’un grand club européen. Je ne sais pas de quoi mon avenir est fait mais une chose est sûre, j’ai de grandes ambitions personnelles. »

Photo : DR - Article publié le 7 mars 2013

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité