Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Metz Handball à l’honneur

C’est dans les locaux du Conseil Départemental de la Moselle que Metz Handball version 2016-2017 a fait sa première apparition officielle. Reçues par le président du CD57, Patrick Weiten, les championnes de France en titre ont été saluées pour leur titre obtenu et ont été présentées à l’assemblée venue en nombre. L’occasion également de féliciter les vice-championnes olympiques Tamara Horacek, Béatrice Edwige, Laura Glauser et Grace Zaadi, en présence du sélectionneur, Olivier Krumbholz.

Toutes de rose vêtues, les joueuses de Metz Handball se sont laissées prêter au jeu des photos auprès des élus et notamment du président du CD57, Patrick Weiten. Médaille d’argent autour du cou, Laura Glauser, Tamara Horacek, Grace Zaadi et la nouvelle recrue en provenance de Nice, Béatrice Edwige, ont été plus longuement sollicitées. Forcément. Mais au-delà des félicitations olympiques, l’heure était surtout à la présentation de l’effectif 2016-2017 de Metz Handball. « Toute la Moselle a vibré avec vous, a entamé Patrick Weiten. En juin, vous n’imaginez pas le bonheur que vous avez offert à l’ensemble des Mosellans en obtenant un titre de champion de France. Nous sommes fiers, le Département, d’être partenaire du club depuis de nombreuses années, et nous le serons dans l’avenir. Metz est la capitale du handball français. » Avant de se laisser aller à deux vœux : « Je forme deux souhaits pour cette saison : un titre de champion de France et un titre européen. Vive Metz Handball ! »

 

Un président Weiten qui n’a pas omis d’avoir une pensée émue pour les Mosellans malheureux aux JO de Rio. « Je voudrais aussi avoir une pensée pour Aurélie Muller, qui aurait dû être vice-championne olympique mais qui a eu le malheur d’avoir une Brésilienne derrière elle, lâche le président. Et pour Simon Delestre, grand favori de l’épreuve d’équitation et qui a dû abandonner car sa monture s’est blessée avant la compétition. »

 

De g. à dr. : Tamara Horacek, Laura Glauser, Patrick Weiten, Béatrice Edwige et Grâce Zaadi.

Une fois la parenthèse brésilienne fermée, c’est le président de Metz Handball, Thierry Weizman, qui a pris la parole. « Metz Handball travaille chaque année sans relâche pour rester compétitif et proche de nos racines. De nombreuses joueuses de notre centre de formation garnissent nos rangs chaque saison. Cette saison, Marie-Hélène Sajka, Lindsay Burlet, Tamara Horacek, Grace Zaadi, Laura Flippes ou Hawa N’Diaye notamment sont sorties de notre centre de formation. Nous sommes fiers car c’est la marque de fabrique de notre territoire. C’est très important pour nous de commencer par le Conseil départemental de la Moselle car cette collectivité nous a toujours suivis sans baisser notre subvention et nous a même aidés quand nous rencontrions des difficultés. Président Weiten, nous avons entendu vos souhaits, et si nous parvenons aux quarts de finale de la Ligue des Champions, nous serons déjà très heureux. »

 

Un dernier hommage rendu à la mythique capitaine messine, Nina Kanto, qui a stoppé sa carrière en juin dernier, et un autre au sélectionneur Olivier Krumbholz avant les choses sérieuses pour Metz Handball, pour le début du championnat de France.

 

Photo : Moselle Sport - Article publié le 6 septembre 2016

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité