Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Metz déroule et met un pied en quart

Metz Handball a largement battu les Russes d’Astrakhan (37-18), samedi lors de la 3e journée du tour principal de la Ligue des champions. Une victoire primordiale dans la course aux quarts de finale surtout après la défaite de Thüringer face à Vardar. Metz tient le bon bout !

Même en recevant la lanterne rouge du groupe, Metz ne pouvait pas se manquer pour espérer se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue des Champions. Portées par Marie-Hélène Sajka (7/10) et Ana Gros (5/6), les Messines l’ont en effet emporté avec 19 longueurs d’avance (37-18). Après deux revers consécutifs au tour principal, Metz aura besoin d’une victoire et d’une défaite des Allemandes de Thüringer pour valider sa place en quart de finale. 

 

Contre Ferencvaros et à Skopje, les championnes de France avaient craqué. Contre les Russes, elles ont tenu. Mieux que ça. Elles ont fait une véritable démonstration. Face à Astrakhan, équipe la plus faible de la poule, Metz a tenu son rang. Très vite, les Messines ont pris les devants, et alors qu’Ana Gros sortait, touchée à la pommette gauche, c’est Marie-Hélène Sajka, 19 ans, qui se montrait efficace en marquant deux fois de suite. Le talent de Sabirova opérait un léger rapproché russe mais c’est bien Metz, avec une solide Glauser dans les buts, qui prenait le large avant le repos (17-10). Les Messines continuaient leur prestation défensive parfaite, se nourrissant de contres pour faire grimper l’écart. Et après quatre minutes, le +10 était atteint (21-11). Le reste demeurait sans suspense, l’entraîneur lorrain se permettant de faire jouer les jeunes (2 buts pour Nocandy, 1 pour N’Diaye et surtout 7 pour Sajka au final) et de faire ainsi le plein de confiance.

 

« Nous avons abordé la rencontre par le bon bout en respectant notre adversaire, expliquait Emmanuel Mayonnade après la rencontre. On avait la volonté de l’impacter physiquement pour que l’écart augmente progressivement. On l’a bien fait, avec une belle débauche d’énergie et beaucoup de cœur. L’ensemble des joueuses a répondu présent. C’est un match parfait car on prend les points de la victoire et on en ressort sans blessé. »

 

Metz a un pied en quart de finale. Ne manque plus qu’à valider cette place.

 

 

Photo : Moselle Sport, DR - Article publié le 13 février 2017

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité