Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Les jupettes de Metz Handball ne font pas des émules

La guerre de la jupette, ou jupe short, déjà portée par les Dragonnes de Metz Handball, n’aura pas lieu. Après avoir étudié l’opportunité de demander à ses clubs d’adopter cette tenue pour créer le buzz, particulièrement en Europe, la Ligue féminine de handball y a renoncé.

Rappelez-vous, à la rentrée 2011, le Metz Handball et son président Thierry Weizman justifiaient ce choix par la touche glamour apportée au handball féminin. « Nous souhaitons mettre le glamour et la femme à l’honneur. Nous sommes le premier club de sport collectif féminin français à oser la jupe. »

Oui mais voilà, l’éventuelle obligation du port de la jupe en match ne fait pas l’unanimité. Léa Terzi, joueuse du Cercle Dijon Bourgogne, a récemment tenu à faire part de son avis, sur un blog de France 3. « Je trouve cela sexiste, cela nous rabaisse, nous les joueuses, à notre physique. Pendant un match nous ne sommes pas là pour être sexy, belles ou jolies, mais pour mettre des claques à l’adversaire et gagner la rencontre. En voulant créer le buzz autour de la jupe on réduit nos supporters à de simples amateurs de belles gambettes. »

Manifestement, l’innovation passait mal, d’un club à l’autre ou à l’intérieur d’un même effectif, les handballeuses n’avaient pas forcément envie d’abandonner leur tenue traditionnelle, qu’elles jugent tout simplement adaptée à leur effort. Elles préfèrent jouer la carte de la féminité autrement, dans les relations publiques ou leur tenue hors terrain.

Photo : DR - Article publié le 25 février 2013

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité