Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

LdC : Metz peut s’en vouloir

Pour la reprise de la Ligue des champions, les Messines se sont inclinées lundi chez les Danoises de Viborg (27-26) lors de la cinquième journée de la deuxième phase (tour principal). Les filles de Jérémy Roussel occupent désormais la quatrième place de leur groupe (la dernière qualificative pour les quarts de finale) et n’auront pas le droit à l’erreur vendredi à domicile contre les Suédoises de Sävehof, dernières du groupe.

Parties au Danemark avec une belle 3e place à défendre face à Viborg, les Messines peuvent râler et rager après leur défaite sur le fil 27-26. Il y avait largement la place pour prendre une vraie option pour les quarts de finale face aux championnes du Danemark. C’est Metz qui allait le premier se mettre en ordre de marche avec une solide Laura Glauser qui rendait les danoises aphones durant 7 minutes, obligeant Christian Dalmose, le coach de Viborg, à prendre son temps mort dès la 10° minute. Temps mort gagnant car c’est Metz qui passait 7 minutes sans pouvoir tromper Chana Masson et il était temps pour Jérémy Roussel de tenter de relancer Claudine Mendy, mis au ban du groupe il y a quelques jours et qui avait là une occasion unique de se rattraper aux yeux de ses dirigeants. Elle ne tardait d’ailleurs pas à trouver la clef de la défense danoise. Tout cela rééquilibrait parfaitement les forces et aux coups de boutoirs des Burgaard et Skov, Ana Gros et Paule Baudouin arrivaient parfaitement à répondre, le 12 partout à la pause signait ce retour à l’équilibre dans le jeu.

 

Les choses se corsaient un peu en début de seconde période. Viborg en profitait pour prendre 2 puis 3 et même 4 buts d’avance. La révolte était sonnée par une Ana Gros qui enfin lâchait son bras surpuissant mais aussi par une Claudine Mendy qui se régalait sur les intervalles externes que Louise Burgaard n’arrivait pas à fermer. Gervaise Pierson venait au relais d’une Laura Glauser qui avait fini par s’essouffler et remettait la machine à arrêts en route et Metz recollait et avait même la balle du +1 sur un jet de 7 mètres que malheureusement Paule Baudouin écrasait sur le poteau. La tension était palpable et Viborg n’en menait pas large. Pourtant et malgré une exclusion sur quasiment les 2 dernières minutes, Isabelle Gulden crucifiait Metz en récupérant son tir contré et transperçant les filets à 6 mètres. Rageant, frustrant et surtout injuste, mais c’est sans doute avant ces deux dernières minutes que tout avait basculé quand Viborg avait fait ce trou que Metz avait du boucher aux forceps.

 

Metz repasse donc 4e et avec la victoire de Baia Mare à Savehof, les choses pourraient bien se compliquer rapidement pour la qualification sans victoire nette et sans bavure face à ces mêmes suédoises vendredi soir.

 

LIGUE DES CHAMPIONS (F)
Tour principal – Groupe 2
1- Larvik (NOR) : 10 points
2- Györ (HON) : 8 points
3- Viborg (DAN) : 5 points
4- Metz (FRA) : 4 points
5– Baia Mare (ROU) : 2 points
6– Sävehof (SUE): 1 point

Source : Handzone

Photo : DR - Article publié le 3 février 2015

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité