Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Katty Piéjos tourne la page Metz

Après neuf ans à Metz Handball, Katty Piéjos et le président Thierry Weizman ont décidé, d’un commun accord de mettre un terme à leur aventure.

Âgée de 31 ans, le contrat de la Martiniquaise ne sera pas renouvelé et Katty Piéjos va donc s’envoler vers d’autres cieux la saison prochaine. « Oui, je ne serai plus messine à la rentrée. Thierry Weizman (le président messin) m’a dit qu’il était en contact avec une autre ailière. Et moi, je lui ai répondu que j’avais des propositions intéressantes. On se quitte d’un commun accord », annonce-t-elle ce matin dans les colonnes du Républicain Lorrain. 

 

Avec six titres de champion de France, une coupe de France et sept coupes de la Ligue, l’ailière aura tout vécu à Metz… sauf une finale de Coupe d’Europe. « En 2010 et 2011, c’était en Coupe des Coupes (la C2). Cette fois-ci, nous sommes en Coupe EHF (C3). Après les exploits que nous avons réalisés en seizièmes de finale contre les Hongroises de Erd (les Messines avaient perdu le match aller 37-31 et ont remporté le retour 32-26) et en quarts contre les Russes d’Astrakhan (défaite à l’aller 26-19 et victoire au retour 33-19) , je me dis que plus personne ne peut nous arrêter. »

 

C’est en LFH que nous devrions retrouver Piéjos l’an prochain (« J’hésite entre deux clubs de Ligue féminine ») à défaut d’une aventure à l’étranger : « J’ai souvent eu envie de passer la frontière mais aujourd’hui j’ai trente-deux ans et j’ai plutôt envie de me poser. A vingt ans, tu pars pour gagner la Ligue des Champions, manger, boire et dormir handball. A trente ans, tu réfléchis. Tes objectifs ne sont plus les mêmes. »

 

Le club de Fleury, déjà très souvent évoqué l’an passé, serait en tête de liste, et celui d’Issy Paris Hand, aurait, selon quelques sources, aussi les faveurs de la Martiniquaise. Réponse très vite.

Photo : DR - Article publié le 5 avril 2013

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité