Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Coupe de France : C’est quoi ce bordel ?

En déplacement à Brest (D2) pour le compte de la demi-finale de la Coupe de France de handball, Metz s’est inclinée (21-18) en terres bretonnes et ne verront pas la finale face à Toulon St-Cyr. Le premier couac de l’ère Mayonnade.

On sait très bien que les matchs contre une équipe d »une division inférieure n’ont rien d’une balade de santé mais quand même. Face au futur promu de Division 1, Metz Handball n’a pas fait honneur à son rang. En face, les coéquipières de Marion Limal, ancienne messine, ont parfaitement su prendre le jeu à leur compte pour dominer une équipe mosellane trop faible dans tous les compartiments du jeu. Les jets de 7 mètres ne faisaient pas trembler les filets alors que les tireuses d’élite habituelles n’avaient manifestement pas réglé la mire. Les Brestoises jouaient sans pression et accumulaient les bonnes idées face à Laura Glauser (3 arrêts sur 8) et surtout Marina Rajcic (9 arrêts sur 25).

Après la Coupe de la Ligue, Metz est éliminée aux portes de la finale de la Coupe de France qui opposera donc Toulon St-Cyr, tombeur de Nice, à la surprenante équipe brestoise le 21 mai à Bercy. Pour Metz Handball et son entraîneur, Emmanuel Mayonnade, il ne reste plus « que » les playoffs du championnat de France pour éviter aux Dragonnes de faire une saison blanche. Et ainsi retrouver la lumière qui tarde à venir cette saison…

Photo : DR - Article publié le 21 avril 2016

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité