Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Triste Metz

Lens s’est qualifié pour les 16es de finale de Coupe de France dimanche en dominant Metz (2-0) grâce à deux buts signés Benjamin Bourigeaud et Cristian Lopez. Les Sang et Or ont terminé le match à 10 suite à l’expulsion de leur milieu de terrain défensif Djiman Koukou. C’était bien triste à Metz qui n’a pas montré grand chose.

Metz sera donc le premier club de l’élite éliminé par un club d’une division inférieure. Dans un remake des chocs du championnat de la fin des années 90, le RC Lens s’est offert un exploit en dominant le FC Metz (2-0). Bien que réduits à dix en fin de rencontre, les Nordistes ont dominé les Messins dans tous les compartiments de jeu pour l’emporter sur des buts de Bourigeaud et Lopez. Alors certes il y avait de nombreux absents de marque sur la pelouse côté messin (Erdinç, Diabaté, Cohade, Lejeune, Bisevac, Balliù, Didillon ou Jouffre) et certes Gauthier Hein a laissé ses coéquipiers à la 43e minute de jeu sur blessure mais est-ce suffisant pour pardonner aux Messins leurs largesses défensives et surtout de concéder un but à 11 contre 10 contre une équipe de Ligue 2, tout Lens que ce soit.

 

Philippe Hinschberger était déçu – bien heureusement – de la performance des siens : « Je suis déçu. Le match s’est joué à peu de choses. A un ballon rendu. L’adversaire n’a même pas à faire d’efforts, on le lui donne. Je ne crois pas que notre gardien ait été très sollicité en première période. On a ensuite fait un peu n’importe quoi une fois l’ouverture du score concédée. On a aussi oublié de prendre de la vitesse. Notre réaction après le but a été bonne. Je ne veux pas ouvrir le parapluie. Mais on a une dizaine de joueurs absents. Maziz (entré à la 44e) vient de la CFA2. A Paris (mercredi en COupe de la Ligue), on va récupérer Cohade et Balliu (suspendus). On savait que ce serait une semaine très compliquée. Diabaté (prêté) était qualifié mais pas prêt physiquement. On l’a pris pour six mois, pas pour se qualifier en Coupe. Notre gagne pain, c’est le championnat. Il nous faudra sept victoires. »

 

Effectivement. Avant de se déplacer à Nice en championnat, il faudra aller à Paris, en Coupe de la Ligue, qui vient d’en enquiller 7 à Bastia en coupe de France. Bonne chance

Photo : DR - Article publié le 9 janvier 2017

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité