Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Toulouse – Metz : Quelle réaction des Grenats ?

Après un match nul obtenu au stade Saint-Symphorien à onze contre dix face à Saint-Etienne, les Messins se déplacent à Toulouse, là où Monaco et Paris ont chuté. Battu par l’Olympique Lyonnais lors de son dernier match au Stadium, les Toulousains ont néanmoins des failles sur leurs terres. Comment va se comporter Metz dans la Ville Rose ?

Erdinç blessé et Cohade suspendu

Sans son meilleur buteur, Philippe Hinschberger va confier l’attaque au jeune Habib Diallo, buteur décisif la saison dernière en Ligue 2. « Habid Diallo va commencer en attaque à Toulouse, nous n’avons pas cinquante attaquants non plus . Il revient bien, il est dans de meilleures dispositions qu’en début de saison. C’est quelqu’un à qui nous avons voulu faire confiance dès la saison passée. Nous avions pris Opa N’Guette pour jouer devant, même si jusqu’à maintenant il a plutôt évolué sur les côtés, et on est conscient qu’il peut aussi jouer dans l’axe. Après, l’objectif est de partir avec Habib en pointe et Yann Jouffre juste derrière lui. » Face au TFC, actuellement 6e du championnat, la marche est-elle trop haute ? « Toulouse est une formation qui court beaucoup et qui affiche beaucoup de générosité. L’objectif pour nous c’est de valider le point pris face à Saint-Etienne. Lors de nos dernières sorties, à Rennes et à Marseille, nous n’avons pas été payés de nos efforts alors que j’estimais que nous avions été bons. Ce samedi, on va affronter une équipe toulousaine qui est un client de ce championnat. » Pourtant, seuls 5 points séparent les deux équipes. Une victoire à Toulouse donnerait de l’air aux Grenats. 

Toulouse, au complet

Pour la première fois depuis le début de la saison, l’infirmerie toulousaine est vide. L’ensemble du groupe professionnel – mis à part les deux internationaux suédois, Durmaz et Toivonen, qui étaient mardi soir en Hongrie pour un amical qu’ils n’ont d’ailleurs pas joué – était de sortie. Le capitaine Martin Braithwaite, revenu très légèrement touché du Danemark (panaris à l’orteil), a repris l’entraînement collectif, aux côtés du revenant Tongo Doumbia. Le Malien n’a plus foulé la moindre pelouse depuis la 35e journée de l’exercice précédent, c’était le 23 avril dernier. « Ce samedi, nous attaquons une nouvelle série de matchs, différente des premiers déjà disputés, explique l’international espoir Yann Bodiger. Des équipes, comme Metz ou Lorient, viendront ici pour réaliser un gros coup. C’est le jeu. En battant le Paris Saint-Germain et Monaco, nous nous sommes dévoilés. A nous de tenir notre rang. » Le buteur maison, Martin Braithwaite confirme : « Chaque match est important, mais celui-ci, il peut nous faire regrimper au classement. Nous en avons consience. Quand je suis au travail toute la semaine, le match le plus important est celui qui arrive. Sur le dernier match, nous méritions de gagner à la mi-temps, mais nous avons baissé de rythme en seconde période. Au Stadium, avec notre public, nous ferons mieux ! »

Le dernier TFC – Metz

Il y a deux ans, à la même époque, le 8 novembre 2014, le TFC s’était amusé face aux Grenats de Kevin Lejeune. Les hommes d’Alain Casanova s’étaient imposés 3-0 au Stadium grâce à Sirieix (3e), Ben Yedder (61e) et Pesic (72e). Alors en chute libre depuis plusieurs semaines, les Toulousains accueillaient le FC Metz avec une épée de Damoclès au dessus de la tête. Les coéquipiers de Wissam Ben Yedder n’avaient pas le droit à l’erreur s’ils voulaient éviter se retrouver dans le dernier tiers du tableau. Finalement, la réception du promu se sera déroulée de la meilleure des manières pour les Violets. Metz, lui, continuait sa descente aux enfers au classement.

 

 

.

Photo : DR - Article publié le 18 novembre 2016

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité