Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Top 5 des artilleurs du FC Metz

Réputé pour ses grands gardiens de but (Songo’o, Ettorre, Letizi, Mondragon…), le Football Club de Metz peut se targuer d’avoir eu, en ses rangs, de grands attaquants. Si Emmanuel Adebayor, Jules Bocandé ou François Calderaro ont marqué les dernières décennies, on peut également parler de ces joueurs aux stats impressionnantes. Revue de détails.

1-     Abdelkrim Merry Krimau (Maroc). Arrivé de Toulouse en 1982, l’international marocain ne jouera qu’une seule saison avec le FC Metz, mettant au passage la bagatelle de 24 buts en 38 matchs officiels. Avec un ratio de 0,63 but par match, Merry Krimau, parti à Strasbourg la saison suivante, possède la meilleure moyenne de but par match au FC Metz.

2-     Thadeusz « Thadée » Cisowski (Pologne-France). Né en Pologne mais international français, Thadée Cisowski a fait le bonheur des Grenats de 1947 à 1952. Meilleur buteur de Division 2 avec le FC Metz en 1951 (23 buts), le Franco-Polonais a inscrit 75 buts en 128 matchs en Moselle, pour un ratio de 0,58 but par match.

3-     Nestor Combin (Argentine). Attaquant puissant et véloce, l’histoire de Nestor Combin ressemble beaucoup à celle de Cisowski. Né en Argentine, Combin devient international français et joue au FC Metz entre 1971 et 1973. Avec 34 buts marqués pour 61 matchs joués (0,55), le Franco-Argentin hérite de la troisième marche du podium.

4-     Nico Braun (Luxembourg). Meilleur buteur historique du FC Metz, Nico Braun a marqué l’histoire du club grenat en inscrivant pas moins de 107 buts en 193 matches. L’ancien international luxembourgeois formait à l’époque, avec Hugo Curioni, un redoutable duo, que l’on surnommait « les artilleurs de Metz ». Un ratio de 0,55 but par match impressionnant pour le joueur du Grand-Duché.

5-     Hugo Curioni (Argentine). Justement, l’autre « artilleur » du FC Metz se présente juste derrière son compère d’attaque. Enrôlé un soir de réveillon en 1974, l’Argentin marque 9 buts lors de cette demi-saison et convainc le président messin de racheter son contrat auprès du FC Nantes. En trois saisons et demi en Moselle, le buteur inscrira 59 buts en 109 matchs (0,53).

…et aussi : Jules Bocandé et Henri Baillot (0,51), Tony Kurbos (0,43).

Photo : DR - Article publié le 20 février 2014

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité