Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Top 3 des nationalités qu’il manque au FC Metz pour organiser (et gagner) l’Eurovision

11 nationalités se mêlent au FC Metz. Du jamais vu au club mosellan. Du coup, le club pourrait très bien organisé l’Eurovision (ou le Mondovision) avec juste quelques ajustements à avoir. Comme…

1-     Suède. Double vainqueur en 2012 et 2015, la Suède est une nation forte de l’Eurovision. Si le FC Metz a parié sur la Belgique, la Lettonie, le Portugal et l’Espagne cet été, il aurait pu s’orienter sur un pays qui sait fournir de très grands joueurs (Ibrahimovic, Larsson) et des joueurs marquants de la Ligue 1 (Kallstrom, Magnusson, Farnerud, Andersson, Isaksson…). Malmö, dans le groupe du PSG en Ligue des Champions, et l’IFK Göteborg en sont les clubs phares mais Metz aurait pu aller sonder les fournisseurs de talent que sont Djurgarden, Helsingborg ou Norrköping.

 

2-     Autriche. Quand on parle d’Autriche et d’Eurovision, forcément on parle de Conchita Wurst. Et quand on évoque le FC Metz et l’Autriche, on se souvient du transfert de Sadio Mané pour le Red Bull Salzbourg en 2012. Pour le staff grenat, la filière autrichienne n’aurait pas été une mauvaise idée puisque depuis quelques années, la jeune génération emmenée par le Munichois David Alaba et le jouer de Kiev, Aleksandar Dragovic, s’est qualifiée pour l’Euro 2016. Plus aucun joueur autrichien n’a porté le maillot messin depuis plusieurs décennies.

 

3-     Ukraine. La dernière expérience d’un Ukrainien a accouché d’un flop mémorable : Sergeï Skatchenko. Donc, le FC Metz aurait dû se pencher sur un championnat en difficulté en raison du conflit qui touche le pays depuis plusieurs mois, pour effacer ce mauvais souvenir de la tête des supporters. Le problème avec les clubs ukrainiens, c’est qu’ils ne manquent pas d’argent et vendre un joueur n’est pas une obligation. Mais Metz aurait pu trouver le « Ikaunieks de Kharkov » pour faire un ami de plus au duo formé par le jeune Letton et Sergueï Krivets, le Biélorusse.

 

Photo : DR - Article publié le 24 décembre 2015

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité