Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Top 3 des Messins du Luxembourg

Ils sont nombreux à avoir traversé la frontière pour finir leur carrière au Luxembourg. Quand d’autres vont au Qatar et manquent de se rester prisonnier là-bas; d’autres vont goûter aux joies du Grand-Duché. Zoom.

1-     Cyrille Pouget (Jeunesse Esch, 2003). Après un retour manqué à Metz, la moitié blonde des « PP Flingueurs » finit doucement sa carrière dans le Grand-Duché à la Jeunesse d’Esch. Champion 2004, Pouget finit sa carrière par un match fou en finale de la Coupe face à l’ennemi Dudelange où il inscrit le but (« le plus beau de (sa) carrière » dixit Pouget) du 2-0. La soirée tourne finalement au vinaigre : Dudelange revient au score, inscrit le 3e but et soulève la coupe.

 

2-     Didier Six (US Bous, 2010). Sa saison à Leipzig en 1992 devait être la dernière de sa longue carrière. Mais à 54 ans, Didier Six décide, par amitié pour l’entraîneur, de rechausser les crampons dans ce club de 3e division luxembourgeoise. Bous sera le 15e et dernier club de la carrière sportive de Didier Six qui deviendra par la suite sélectionneur du Togo quelques mois plus tard. À peine croyable.

 

3-     Bruno Pompière (Fola Esch, 2008). 21 matches de Ligue 1 et puis c’est tout. La faute au Nigérian Victor Agali qui, un soir de février 2005, décida de laisser traîner son pied sur le genou du Messin qui ne s’en remettra jamais. Cette 25e minute de ce Nice-Metz plongera la carrière de Bruno Pompière dans les abîmes. Il tente de reprendre au Fola Esch après n’avoir pu être prolongé suite à cette blessure grave mais son genou siffle toujours… Et le dernier train est passé.

Photo : DR - Article publié le 25 octobre 2013

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité