Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

TFC – FC Metz : bon anniversaire coach !

Le jour des 57 ans de Philippe Hinschberger, le FC Metz renoue avec le victoire en allant s’imposer au Stadium (2-1). Si le dernier but concédé en toute fin de match aurait pu être évitable, l’essentiel est acquis. Avec trois points de plus au compteur, Metz remonte à la 11e place.

D’après nos confrères de L‘Equipe, Toulouse restait sur « trois clean sheets face au FC Metz à domicile en Ligue 1 mais n’a jamais réussi la passe de 4. » Tandis que le FC Metz était resté muet lors de six de ses huit derniers matches en Ligue 1. Seules exceptions : une victoire 1-0 contre Montpellier le 24 septembre 2016 et une défaite 2-4 contre Nice le 23 octobre dernier. Si le match contre Saint-Étienne il y a deux semaines avait laissé entrevoir quelques motifs d’espoir, le FC Metz n’abordait pas le déplacement au Stadium dans les meilleures conditions. Pourquoi ? Parce que le TFC de Pascal Dupraz étonne, détonne et a su cartonner des grosses cylindrées comme Monaco ou PSG. Et dès l’entame de la première mi-temps, les Toulousains donnaient le ton par l’intermédiaire de Sylla (12e), Somalia (15e) ou encore l’action combinée de Braithwaite et Bodiger (18e). Metz n’avait alors cadré aucun seul tir. Jusqu’à ce que Lejeune déborde côté gauche pour servir Nguette qui se fait tacler par Lafont (33e). Le pénalty est transformé par Jouffre. Metz : 1. Toulouse : 0.

La défense a tenu

Metz entame la seconde période sur les chapeaux de roue. Mandjeck accélère plein axe et est repris illicitement par Toivonen (47e). Jouffre se charge du coup-franc et décale Assou-Ekotto sur la gauche. Le latéral centre à destination de Mandjeck qui marque ! Metz : 2. Toulouse : 0. Dès lors, Pascal Dupraz accélère les changements (Sylla pour Edouard, 53e – Sortie de Amian Adou pour Ninkov, 62e). Ninkov tente sa chance (71e) mais sa frappe est largement au-dessus des cages de Didillon suivi quatre minutes plus tard par Braithwaite. Mais Metz tient la baraque défensivement. Jusqu’à la 95e où les Grenats finissent par craquer. Servi par Braithwaite dans la surface de réparation, Edouard trompe Didillon qui touche le ballon. Metz : 2. Toulouse : 1. Avec ce succès, Metz a désormais 7 points sur le premier relégable (Lille) et 10 sur Lorient, le prochain adversaire qui se présentera à Saint-Symphorien.

Photo : Moselle Sport - Article publié le 19 novembre 2016

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité