Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Quel visage aurait le FC Metz s’il avait gardé ses stars ?

Alors que le bilan du FC Metz depuis le début de saison est plutôt bon avec une 14e place acquise après 12 journées, nous avons imaginé à quoi ressemblerait le Football Club de Metz si le club avait réussi à conserver les meilleurs joueurs passés en Moselle encore en activité. Une équipe qui pourrait jouer la qualification européenne sans aucun doute…

Le gardien :

L’hésitation a été grande entre l’actuel portier messin, Thomas Didillon, et le gardien du FC Bruges, Ludovic Butelle. Après s’être révélé la saison passée, nous avons opté pour la jeunesse et l’avenir en choisissant Thomas Didillon. Impeccable et indiscutable, le jeune gardien messin de 20 ans a gagné ses galons en équipe de France Espoirs et est déjà suivi par les plus grands clubs européens (Juventus, Arsenal, Chelsea, Man City). L’expérience, notamment en Ligue des Champions cette saison, de Ludovic Butelle aurait pu peser dans la balance mais il sera une excellente doublure dans notre effectif. Didillon n’est pas étranger au bon début de saison messin alors que Butelle prend l’eau en Ligue des Champions (10 buts encaissés en 4 matchs joués).

Les défenseurs :

Honnêtement, peu d’excellents défenseurs toujours en activité sont passés par la Moselle. Sur le côté droit de la défense, nous optons pour Franck Béria. Revenu de blessure après une année 2016 noire, le Lillois s’est imposé dans le onze de départ de Frédéric Antonetti même si le LOSC est en grande difficulté cette saison. Romain Métanire, ne s’est jamais réellement montré brillant en L1. De l’autre côté, à gauche, Gaëtan Bussmann, a montré du caractère pour passer de la cave au terrain à Mayence, en Bundesliga. Franck Signorino ou le surprenant Benoît Assou-Ekotto pourraient être sa doublure. La charnière centrale est composée par Kalidou Koulibaly, l’actuel joueur de Naples et récemment courtisé par Chelsea, et Fallou Diagne, reparti en Allemagne, au Werder Brême, après une pige à Rennes. Sébastien Bassong, actuellement en D2 anglaise à Norwich, ne fait (plus) pas le poids. Simon Falette, s’il continue comme ça, pourrait rapidement faire l’affaire.

 

Les milieux :

Dans ce secteur de jeu, plus d’options naturellement. Même si les profils offensifs sont plus nombreux, les choix sont plus nombreux. Dans un milieu à quatre, nous optons pour un schéma tactique offensif avec un seul milieu relayeur derrière une ligne de trois milieux offensifs. Au poste de sentinelle, nous confions les clés de l’entrejeu au Turinois Miralem Pjanic. Découvert à Metz et passé par Lyon puis l’AS Roma, le Bosnien a rejoint la Juventus Turin cet été et s’est tout de suite imposé dans le schéma d’Allegri. Devant lui, Franck Ribéry occuperait le couloir gauche, une position bien connue au Bayern Munich dont il est toujours un joueur important. A droite, le couloir serait offert au gaucher Maxwel Cornet, intéressant à Lyon et capable de faire mal aux défenses adverses. Au poste de meneur de jeu, c’est Sadio Mané, le nouveau joueur de Liverpool, qui aurait les clés offensives de la formation messine. Révélé à Metz, puis à Salzbourg avant de se faire connaître des Anglais à Southampton, Mané sera la clé de voûte de l’équipe. Sur le banc des remplaçants, on compterait du beau monde parmi Yeni Ngbakoto (QPR), Jérémy Pied (Southampton) ou Cheick Doukouré.

Les attaquants :

Meilleur buteur du FC Metz lors de sa dernière saison en Moselle, Diafra Sakho retrouverait sa place en attaque. Gêné par les blessures depuis son arrivée à West Ham l’an dernier, il a failli rejoindre West Brom cet été pour 18 millions d’euros avant d’être recalé lors de la visite médicale. Sakho serait épaulé par Andy Delort, qui a fait les belles heures du Stade Malherbe de Caen l’an dernier et parti rejoindre Gignac à Tigres (Mexique). Sur le banc, on trouverait Papiss Cissé, qui a rejoint la Chine cet été, ou Emmanuel Adebayor, proche de signer à Lyon cette saison.

L’entraîneur :

On aurait pu mettre Philippe Hinschberger ou Albert Cartier pour avoir fait retrouver la Ligue 1 au FC Metz mais nous avons opté pour Jean Fernandez, grand artisan des belles années messines au début des années 2000. Actuellement coach d’Al-Khor au Qatar, Jeannot Fernandez a également coaché Marseille, Montpellier ou Nancy.

Photo : DR - Article publié le 8 novembre 2016

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité