Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Les 4 enseignements de la victoire face à Lyon (2-1)

Mené, Metz a renversé un scénario mal engagé face à des Lyonnais qui ont craqué en fin de match. Grâce à un penalty de Ngbakoto et à un coup de tête de Falcon, le promu tient sa première victoire en L1. L’OL subit un troisième revers en quatre journées. Voici ce qu’il faut retenir de la prestation des Grenats.

Une victoire, des buts et du caractère

Si beaucoup voyait ce match comme la possibilité d’inscrire la première victoire cette saison, il aura fallu beaucoup de caractère aux Messins pour renverser la vapeur. Mené 1-0 par Lyon suite à un ensemble de petites erreurs de marquage, de relance et de retour dans la surface, les Grenats n’ont rien lâché et ont surtout trouvé l’énergie de revenir au score sur pénalty avant de crucifier Lopes grâce à Falcon, qui inscrit son premier but en L1, et aussi le premier but dans le jeu (deux pénaltys contre Nantes et Lyon) . Sans Marchal, blessé, le FC Metz a su sortir le grand match au bon moment, et sortir de la zone rouge.

Une recrue déjà au diapason

La titularisation (surprise) de Sergeï Krivets 48h après son arrivée à Metz en aura surpris plus d’un. Mais le choix d’Albert Cartier fut le bon et le Biélorusse a montré à Saint-Symphorien toute la palette qui devrait enchanter le stade tout au long de la saison. Élégant, propre dans ses transmissions et très actif, Krivets est le chaînon manquant du système de Cartier et devrait – si tout va bien – beaucoup apporter à l’entre-jeu messin.

“SuperSub” encore décisif

Il ne devait pas être très content de ronger son frein sur le banc au moment de rencontrer le club de sa ville d’origine. Le Lyonnais a pourtant délivré les siens à l’image de ce qu’il avait réalisé lors du derby face à Nancy l’an passé. Bouna Sarr, véritable homme du match malgré  ses 16 minutes passées sur le terrain, a obtenu le pénalty face à Jordan Ferri et a décalé Kévin Lejeune intelligemment sur le second but messin de Falcon. Match parfait.

Encore un grand Carasso, Maïga à revoir

Il est tout simplement énorme en ce début de saison. Auteur d’une parade qui aurait largement sa place dans le panthéon des arrêts du WE, Johann Carrasso a sauvé les siens alors que les Lyonnais poussaient sur la défense messine. S’il ne peut rien sur le but de Lacazette, il est resté concentré tout le match et a sauvé la maison grenat a plusieurs reprises. Titulaire surprise, Modibo Maïga a montré des signes intéressants de ce qu’il pourra apporter dans les prochaines semaines. En manque de rythme, de temps de jeu et de vitesse, le Malien devrait profiter de cette trêve internationale pour bien se préparer au déplacement à Nice.

Photo : Moselle Sport - Article publié le 4 septembre 2014

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité