Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Les 4 enseignements de la victoire face à Caen (3-2)

Comme face à Nice cette semaine en Coupe de la Ligue, les Messins ont mené au score avant de se faire rattraper par de vaillants Caennais. Mais un pénalty obtenu par Modibo Maïga, grand bonhomme du match, dans les arrêts de jeu, a offert une victoire importante aux Messins (3-2). Ce qu’il faut retenir.

L’homme du match : Modibo Maïga

Déjà intéressant à Nice en milieu de semaine, Modibo Maïga a été monstrueux samedi soir contre le SM Caen. Double buteur, il a également obtenu le pénalty de la délivrance dans les arrêts de jeu du match. Relativement discret depuis son arrivée en prêt de West Ham, l’attaquant malien s’est rappelé sur ce match, aux bons souvenirs de sa période sochalienne (2010-2012). Buteur d’entrée de jeu (10e) sur une offrande de Florent Malouda puis à la 51e sur une belle percée de Kévin Lejeune, Maïga récupère malicieusement un ballon pour obtenir le pénalty transformé par Malouda (90+4). Du grand Modibo.

Malouda, le symbole

Positionné côté gauche comme lors des grandes heures lyonnaises et londoniennes, Florent Malouda aura été l’autre grand bonhomme de ce match. Passeur décisif sur Maïga dès la 10e minute sur un amour de centre devant le but, il aura également crucifié son ancien partenaire lyonnais, Rémi Vercoutre, dans les arrêts de jeu. Scandé une grande partie de la rencontre et acclamé après son but de la délivrance, le Guyanais est le symbole d’un FC Metz qui ne s’est pas écroulé après trois matchs sans victoire (un nul et deux défaites).

Métanire au top, Krivets discret

Si Jonathan Rivierez ne joue pas beaucoup en ce début de saison, c’est bien à cause des performances dantesques de Romain Métanire. Brillant lors des premières journées de championnat, l’arrière droit messin aura sûrement livré sa meilleure prestation de la saison face au Stade Malherbe. Explosif et toujours bien placé, il a été sur tous les bons coups et n’aura pas ménagé ses efforts. Krivets, quant à lui, aura été plus discret qu’à l’accoutumée et se sera montré moins en verve. Pourtant, il n’a pas été transparent et a participé, comme tout le monde, au bon repli défensif de son équipe.

5 buts en deux matchs, attention…

Si les deux retour successifs dans le match de Nice et de Caen alors que Metz avait pris le large n’ont pas eu de conséquences sur le score final de ces deux matchs, il faudra faire attention à ne pas réitérer ce genre de prestation pour ne pas avoir mal à la tête le lendemain. Car, à 2-0, le match aurait dû être bouclé et les Caennais ont réussi à revenir à 2-2 assez rapidement. Nice avait fait mieux en revenant à 3-3. Contre des équipes d’un autre calibre, cela ne passera pas.

Photo : DR - Article publié le 3 novembre 2014

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité