Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Les 4 enseignements de la défaite à Evian (0-3)

Dans une rencontre qui pouvait emmener Metz sur le podium de la Ligue 1 (!!), les Grenats ont pris l’eau à Evian-TG (0-3) dans un match où rien n’a fonctionné. Bousculés, apathiques, les coéquipiers de Florent Malouda n’ont jamais vraiment pu mettre en danger les Hauts Savoyards. Une débâcle à oublier… ou pas. Ce qu’il faut retenir de ce match.

Doukouré malheureux

7 minutes. 7 minutes seulement  après son entrée sur le terrain, le milieu de terrain messin a involontairement contré le centre de Cédric Barbosa qui a lancé les Hauts Savoyards (1-0, 63e). Cheick Doukouré n’avait pas eu le temps de toucher le ballon qu’il mettait les Messins dans l’embarras. Il avait remplacé Ahmed Kashi, qui aurait pu (dû ?) quitter le terrain avant tout le monde pour deux cartons jaunes et coûter un pénalty sur une main évidente, bien qu’involontaire (comme quasiment toute les mains, finalement…)

Falcon bien seul

Seul véritable danger offensif messin, Juan Manuel Falcon n’a pas vraiment eu l’occasion de ramener Metz dans la course. Si l’attaquant vénézuélien aurait pu mieux négocier sa frappe croisée (7e), il a fait le boulot à la 40e en mettant une belle frappe que Malouda aurait pu convertir sans l’intervention de Mensah. Une belle activité cependant pour celui qui aura été le meilleur messin à Annecy samedi soir.

Le symbole Krivets

Sergeï Krivets a été le symbole de la performance messine à Annecy. Bon depuis trois matchs, le Biélorusse n’était pas dans ses chaussures samedi soir et a loupé une grosse occasion à 1-0 pour Evian qui aurait pu relancer ce match moribond côté grenat. Et cette grosse occasion, bien stoppée par Hansen (74e), a été suivie d’un pénalty sur le contre. Et d’un 2-0 qui enterra définitivement les espoirs messins de revenir dans ce match…

Fin de série, pas d’inquiétude

Bien que tout le monde espérait que Metz allait finir cette somptueuse série par un résultat positif à Evian (au moins le nul), on ne peut pas tirer sur les Messins aujourd’hui. Tout le monde aurait signé pour 9 points sur ces quatre dernières rencontres. Pas dans leur assiette, les Grenats devront se remettre la tête à l’endroit avant la réception de Rennes qui ne s’annoncent pas évidente. Et éviter la mauvaise série.

Photo : DR - Article publié le 6 octobre 2014

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité