Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Joueurs formés au FC Metz : entre réussites et relatifs anonymats

Ces dernières années, le FC Metz a formé plusieurs joueurs prometteurs qui ont ensuite quitté la Moselle avec plus ou moins de bonheur. Retour sur quelques exemples depuis la descente du club en National, en 2012.

Sadio Mané

Ses débuts à Metz :  Dans le groupe pro depuis plusieurs mois, le milieu offensif sénégalais montre de grosses dispositions à l’entraînement et impressionne Dominique Bijotat, qui lui fait découvrir la L2 en janvier 2012 à Saint-Symphorien contre Bastia. Après avoir signé son premier contrat pro en avril 2012 à 20 ans, il inscrit son premier but en solitaire lors d’une défaite 2-5 de Metz contre Guingamp au Stade Saint-Symphorien, le 4 mai. Metz est relégué en National à la fin de la saison.

Grand espoir du club, Sadio Mané, formé à Génération Foot, l’académie de football du FC Metz à Dakar (Sénégal), quitte le club pour l’Autriche. Le club, en proie à des difficultés financières inhérentes à la relégation en National, le vend 4 millions d’euros au Red Bull Salzbourg.

Son parcours ensuite : arrivé à Salzbourg en juillet 2012, Sadio Mané réussit deux superbes saisons en Autriche (deux titres de champion), marquant la bagatelle de 45 buts en 87 matchs alors qu’il est milieu offensif. Repéré par la Premier League, c’est le Southampton de Mauricio Pochettino qui dégaine le premier en arrachant le néo-international sénégalais pour la somme de 15 millions d’euros en juillet 2014. Toujours en progression, Mané inscrit 25 buts en 75 matchs et devient un élément essentiel des Saints qui doivent se résoudre à le céder à Liverpool cet été pour la somme record de 40 millions d’euros.

Joris Delle

Ses débuts à Metz : arrivé au FC Metz en 2004 à l’âge de 14 ans, Joris Delle est vite considéré comme un grand gardien en devenir (les fans de Football Manager s’en souviennent encore…) et fait ses gammes au contact du groupe jusqu’à sa première apparition sur le banc en janvier 2008, à 18 ans, au Parc des Princes. Son premier match titulaire est en août 2010, en Ligue 2, contre Vannes. Il jouera 29 matchs lors de cette saison-là avant d’en faire 11 la saison suivante en L2.

En fin de contrat en 2012, Joris Delle prend le chemin de la Ligue 1 plutôt que du National avec Metz en signant un contrat de 4 ans avec l’OGC Nice de Claude Puel.

Son parcours ensuite : Présenté comme l’avenir des Aiglons, Delle dispute 17 matchs lors de sa première saison sur la Côte d’Azur, dont 15 comme titulaire. Mais l’omniprésence de David Ospina relègue Joris Delle au second plan et il sera même prêté par le club niçois en Belgique, au Cercle Bruges, avec lequel il disputera 32 matchs. Gravement blessé lors de l’été 2014 pour son retour de prêt à Nice, il ne reverra une pelouse de L1 qu’en avril 2015. Il rejoint Lens en 2015 dans la peau d’un titulaire mais perd sa place au profit de Jérémy Vachoux… Il résilie son contrat au bout d’un an avec les Nordistes et signe au NEC Nimègue (Pays-Bas). Loin des espoirs placés en lui lors de sa formation…

Kalidou Koulibaly

Ses débuts à Metz : arrivé au FC Metz en 2004 en provenance de Saint-Dié, Kalidou Koulibaly ne convainc pas dans un premier temps et retourne trois ans dans les Vosges pour s’aguerrir encore un peu. De retour en 2009 à Metz, Kalidou remporte la Coupe Gambardella en 2010 et intègre le groupe pro de manière plus régulière. En , il fait sa première apparition en L2 face à Vannes et marque son premier but face à Clermont à l’occasion de la 31e journée. Il signe son premier contrat professionnel , pour une durée de 3 ans.

Suite à la descente du club en National en 2012, Kalidou Koulibaly est cédé au club belge de Genk pour la somme de 1,5 million d’euros.

Son parcours ensuite : aux côtés de Julien Gorius, autre joueur formé au FC Metz, Koulibaly est un rouage essentiel de la formation belge avec qui il remportera la Coupe de Belgique en 2013. Il signe en 2014 à Naples pour la somme de 8 millions d’euros. International sénégalais – bien que supervisé par Didier Deschamps pour les Bleus – Koulibaly est ardemment courtisé par Chelsea depuis deux étés. Les Blues auraient proposé jusqu’à 70 millions d’euros cet été. En vain.

Thibaut Bourgeois

Ses débuts à Metz : au club depuis l’âge de 10 ans, Thibaut Bourgeois a effectué toutes ses classes au FC Metz avant d’être intégré pour la première fois dans le groupe pro par Yvon Pouliquen en 2008.  Tout va alors très vite pour l’attaquant messin. Il fait sa première apparition en match officiel en décembre 2008, en Ligue 2, à Troyes, où il inscrit au passage son premier but avec le maillot messin. Il récidive par deux fois le mois suivant, en janvier 2009, en quart de finale de la Coupe de la Ligue face à Vannes puis face à Amiens en championnat. 12 matches la saison suivante, un prêt tronqué à Martigues à cause d’une énième blessure et un retour manqué.

Thibaut Bourgeois quitte définitivement Metz en 2014 pour le National et le CA Bastia.

Son parcours ensuite : un long chemin de croix pour le joueur âgé aujourd’hui de (seulement) 26 ans qui, après un échec au CA Bastia (11 matchs), est parti tenter sa chance à Arlon (Belgique) puis au Luxembourg, à UN Käerjéng 97. Miné par les blessures tout au long de son passage au FC Metz, Bourgeois n’a jamais pu convaincre son club formateur. Et coule une vie sportive loin des lumières de l’élite française.

Fallou Diagne

Ses débuts à Metz : Formé à l’académie Génération Foot de Dakar, Fallou Diagne est rapatrié en 2007 par le FC Metz. Sous l’ère Yvon Pouliquen, il joue une dizaine de matchs sous le maillot grenat entre 2008 et 2010 avant de jouer plus régulièrement à partir de 2010 au côté de Kalidou Koulibaly. Au total, il dispute ainsi 66 matchs et marque quatre buts pour le FC Metz.

Six mois avant la descente du FC Metz en National en 2012, Diagne quitte Metz pour l’Allemagne et Fribourg.

Son parcours ensuite : Avec Papiss Cissé, Diagne Fallou devient un homme fort de l’équipe allemande, avec qui il parviendra à jouer la Ligue Europa. Remarqué par le Borussia Dortmund, c’est finalement le Stade Rennais qui achète l’international sénégalais (1 sélection) en août 2014. Deux saisons en Bretagne, dans un anonymat relatif et 42 matchs joués en deux ans avant un retour en Bundesliga, au Werder Brême.

A venir : Gaëtan Bussmann, Bouna Sarr, Diafra Sakho, Samy Kehli et Maxwel Cornet.

Photo : DR - Article publié le 4 octobre 2016

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité