Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Il était temps que ça s’arrête

Défaits à Tours pour le compte de la dernière journée de la phase aller de Ligue 2 (2-0), les Messins ont bouclé un mois de décembre catastrophique avec 4 défaites toutes compétitions confondues sur 4. Incapables de gêner les Tourangeaux et rapidement réduits à 10, les hommes de José Riga sont éjectés du podium. Pis, ils sont actuellement sixièmes.

Après plusieurs mois dans le trio de tête, on avait imaginé que le FC Metz finirait l’année dans le bon wagon. Malheureusement, après un mois de décembre raté (3 défaites en championnat et une élimination en Coupe de France), les Messins se trouvent largués par le leader, Nancy, qui possèdent dorénavant 9 points d’avance après leur victoire à Evian, à 7 longueurs du deuxième, Dijon, et dans le même train que cinq autres équipes, entre la 3e et la 8e place. Tristes et inoffensifs, les Grenats ont, de plus, grandement aidé les locaux en leur offrant un pénalty et une réduction à dix après l’expulsion précoce de Lucas Toussaint (30e), préféré à Nuno Reis, en tribunes. Ce cadeau fait à Kouakou n’aidait pas les Messins qui auront été dangereux que par Ngbakoto et Kaboré… et encore. Le deuxième but de Kouakou ne souffrait d’aucune contestation possible et plongeait Metz dans l’anonymat d’une sixième place délicate avant d’aborder la deuxième partie de saison. Après avoir été sur le podium seize fois sur 18 journées, le FC Metz se voit distancer par Nancy et Dijon. Pas de bon augure pour la suite. Bonnes vacances au fait…

Photo : DR - Article publié le 21 décembre 2015

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité