Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

FC Metz : le Top 5 des passages de Nancy à Metz

A quelques jours du 74e derby entre le FC Metz et l’AS Nancy-Lorraine (24 septembre), Moselle Sport fait le point sur les transferts les plus marquants entre Nancy et Metz. Un chemin Nancy-Metz qui n’a finalement pas été une si mauvaise idée… Le point.

5- Sébastien SCHEMMEL (1998). Formé à l’ASNL et enfant du club, le natif de Nancy rejoint le FC Metz lors de la saison 1998-1999 auréolé d’un titre de champion de D2 acquis quelques semaines plus tôt. Durant trois saisons avec les Grenats, Schemmel marquera les esprits par son engagement et montera même au Stade de France avec Metz pour la finale de la Coupe de la Ligue 1999. Il quittera Metz en janvier 2001 pour West Ham (Angleterre).

 

4- David ZITELLI (1992). Solide attaquant gaucher de l’AS Nancy-Lorraine, récent champion d’Europe Espoirs avec les Bleuets quatre ans plus tôt, Zitelli rejoint Metz en 1992 avec une réputation flatteuse (62 buts en 164 matches avec l’ASNL). Une réputation qu’il ne galvaudera pas à Metz où il inscrira la bagatelle de 30 buts en trois saisons au club. Gâchette reconnue du championnat de France, David Zitelli quittera Metz en 1995 pour un autre voisin, Strasbourg.

 

3- Fernando ZAPPIA (1983). Débarqué d’Argentine en Europe en 1977, c’est l’AS Nancy-Lorraine qui repère en premier ce solide défenseur argentin en Autriche et le recrute en 1980. Il rejoint les bords de la Moselle trois saisons plus tard pour former la charnière centrale du FC Metz aux côtés de Robert Barraja. Auteur de 160 matches avec les Grenats, il remporte la Coupe de France 1984, participe à l’élimination du FC Barcelone en Coupe des Coupes ou porté le brassard de capitaine lors de la victoire en Coupe de la Ligue en 1986. Après quatre saisons à Metz, il quittera la Moselle pour Lille.

 

2- Albert CARTIER (1987). Formé à Nancy, le stoppeur originaire de Vesoul signe à Metz en 1987 et s’impose immédiatement comme un élément essentiel de la charnière centrale messine. Il restera 8 saisons au club avant de prendre sa retraite en 1995 non sans avoir remporté la Coupe de France 1988 et joué 402 matches avec le FC Metz. Adjoint de Joël Muller durant plusieurs saisons, il devient l’entraîneur du FC Metz de décembre 2000 à janvier 2002 avant de revenir en juin 2012 et de faire remonter le club en Ligue 2 en mai 2013.

 

1- Jean-Philippe SECHET (1992). Il découvre la D1 à 26 ans avec l’ASNL et débute sous le maillot nancéien comme stoppeur avant de retrouver son vrai poste sous l’ère Rouyer à partir d’octobre 1991. En partance pour Valenciennes, Séchet décide au dernier moment de privilégier son amour de la région et de récompenser la persévérance de Carlo Molinari. Séchet signe trois ans et réalise, avec Metz, les meilleures saisons de sa carrière professionnelle. Sa seconde saison est une réussite (39 matches toutes compétitions confondues et 8 buts) et l’emmène au PSG en 1994 avec qui il remportera la Coupe de France et la Coupe de la Ligue (1995).

Photo : DR - Article publié le 12 septembre 2013

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité