Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

FC Metz – AC Ajaccio : l’avant-match

Passé de la 3e à la 7e place, le FC Metz est malade. Battu par Clermont le 7 mars, les Grenats doivent plus que jamais gagner. Car il y a 5 points qui séparent désormais les Messins du Red Star.

La Ligue 1 s’éloigne peu à peu. Pour ne pas que ce soit irrémédiable voire inexorable, les hommes de Philippe Hinschberger devront montrer un autre visage à Saint-Symphorien ce vendredi. En pleine crise de confiance – les Grenats n’ont plus gagné depuis le 1er février, c’était face au Stade Lavallois – le FC Metz n’a inscrit que 5 points sur 18 possibles sur les 6 dernières journées. Un bilan famélique pour un futur (ex) prétendant à la montée. Une montée qui ne semble pas dans les plans de l’AC Ajaccio qui vient à Saint-Symphorien confirmer ses bonnes dispositions entamées depuis le 1er janvier. Il faut savoir que les Corses n’ont plus perdu en 2016. En 6 journées, ils ont marqué la bagatelle de 12 points sur 18. Ils ont également gagné contre Nîmes (2-0), Clermont (3-1) et Nancy (2-1). Autant d’équipes que le FC Metz n’a pas réussi à battre ces dernières semaines. Il faudra donc se montrer incisif et forcer la décision bien plus tôt que ne l’avait fait Juan Falcon à l’aller (but à la 71e). Si on est optimiste, on s’appuiera sur l’histoire car en 50 ans de confrontations, le FC Metz a gagné 15 fois, l’ACA n’alignant que 3 victoires et 2 nuls. On s’appuiera également sur le nombre de buts marqués cette saison qui n’est pas extraordinaire (24 contre 32 pour le FC Metz) et une équipe qui collectionne les cartons jaunes (74 contre 60 pour les Grenats). Il faut toujours voir (et boire) le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide. Puis, si on déborde toujours d’optimisme, Clermont et Lens peuvent faire match nul lors de cette 30e journée de Ligue 2, Le Havre peut perdre contre Sochaux (allez Albert) tout comme le Red Star voir contrecarrer ses plans par l’AJA. On prend les paris ? Rendez-vous donc lundi pour dresser l’état des lieux.

 

Le groupe messin

Gardiens : Didillon, Oberhauser.

Défenseurs : Balliu, Reis, Palomino, Métanire, Milan.

Milieux : Ngbakoto, Mandjeck, Sassi, Santos, Kehli, Krivets, Candeias.

Attaquants : Bekamenga, Diallo.

Photo : DR - Article publié le 11 mars 2016

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité